Un dépressif ……….Pensant à ses ami(e)s ……..dont….Ju….e.

Et bien entendu ; les paroles :

Ne me quitte pas
Il faut oublier
Tout peut s’oublier
Qui s’enfuit déjà
Oublier le temps
Des malentendus
Et le temps perdu
À savoir comment
Oublier ces heures
Qui tuaient parfois
À coups de pourquoi
Le cœur du bonheur
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Moi je t’offrirai
Des perles de pluie
Venues de pays
Où il ne pleut pas
Je creuserai la terre
Jusqu’après ma mort
Pour couvrir ton corps
D’or et de lumière
Je ferai un domaine
Où l’amour sera roi
Où l’amour sera loi
Où tu seras reine
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Ne me quitte pas
Je t’inventerai
Des mots insensés
Que tu comprendras
Je te parlerai
De ces amants-là
Qui ont vu deux fois
Leurs cœurs s’embraser
Je te raconterai
L’histoire de ce roi
Mort de n’avoir pas
Pu te rencontrer
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

On a vu souvent
Rejaillir le feu
De l’ancien volcan
Qu’on croyait trop vieux
Il est paraît-il
Des terres brûlées
Donnant plus de blé
Qu’un meilleur avril
Et quand vient le soir
Pour qu’un ciel flamboie
Le rouge et le noir
Ne s’épousent-ils pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Ne me quitte pas
Je n’ vais plus pleurer
Je n’ vais plus parler
Je me cacherai là
À te regarder
Danser et sourire
Et à t’écouter
Chanter et puis rire
Laisse-moi devenir
L’ombre de ton ombre
L’ombre de ta main
L’ombre de ton chien
Mais
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas.

Et aussi:

Paroles ( Rutebeuf )

Que sont mes amis devenus
Que j’avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L’amour est morte
Ce sont amis que vent me porte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

Avec le temps qu’arbre défeuille
Quand il ne reste en branche feuille
Qui n’aille à terre
Avec pauvreté qui m’atterre
Qui de partout me fait la guerre
Au temps d’hiver
Ne convient pas que vous raconte
Comment je me suis mis à honte
En quelle manière

Que sont mes amis devenus
Que j’avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L’amour est morte
Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m’était à venir
M’est advenu

Pauvre sens et pauvre mémoire
M’a Dieu donné, le roi de gloire
Et pauvre rente
Et droit au cul quand bise vente
Le vent me vient, le vent m’évente
L’amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta

  Rutebeuf (1230-1285)

Et pour finir :

On rêve de faire le tour du monde à pied
De réinventer la roue avec crayon papier
On s’imagine écrire une page de l’histoire
Conquérir le plus grand des auditoires
On s’imagine tellement talenteux

Mais c’est différent d’vant la famille, la ligne est mince
Entre être perçu comme un rêveur ou comme un singe
Tout c’qu’on d’mande, c’est d’être pris en considération
Les beat makers nous font payer l’prix d’cette ambition
Un jour on leur ramènera un prix d’littérature
Pour l’instant on est pauvre, ons’torche avec leurs factures
C’est la délinquance, la crise de puberté
Êtes-vous sourds bande de caves, c’est l’cris d’la liberté!
Le refus d’plier, quitte à commettre un délit
Le désir de réaliser ses rêves ou ses délires

[Refrain]

(Ana aref ini bahlam)
La tête dans les étoiles
(Ana ref ini bahlam)
Espérant en être une
(Ana ref ini bahlam)
(Keda min zaman)
Depuis tellement longtemps

[Verse 2: Manu Militari]

On rêve chaque jour encore du succès
Mais les années comme les échecs se succèdent
On refuse de s’rendre à l’évidence ou à la police
Mais y’a plus de chance qu’on termine au trou qu’au Box Office
Prendre des risques devient une banalité
Le pire, on s’en crisse comme t’as pas idée
On s’répète qu’on a rien qu’une vie qu’on la gâche
Si on s’rue vers un but mais qu’on s’tue à la tâche
Sincèrement on aurait peut-être dû
Parce qu’on aurait peut-être pu, mais complètement perdu
On s’retrouve à la rue, en taule ou a l’usine
Mais incapable de faire face à la musique
L’adolescence fait place à l’amertume
Vu qu’le temps nous encule chaque fois que l’cadran hurle
On s’réveille comprenant qu’on peut pu s’mentir
C’est pour ça qu’on s’gèle jusqu’à pu rien sentir

[Refrain]

[Verse 3: Manu Militari]

On rêve d’en vivre parce qu’à force
De s’faire la guerre, on va finir par en mourir
Avec le temps on apprend à comprendre Léo Ferré
Tout s’en va comme nos noms le long des voies ferrées
Pis faut payer son loyer faique la plupart s’arrête
Au pied d’une montagne de dettes
Oui le réel pratique sur le rêve l’amputation
Mais moi j’y suis attaché comme ma réputation
J’ai toujours fait la musique que j’ai voulu
Aujourd’hui c’est pareil, j’reste le même mais j’évolue
Je l’avoue, j’travaille, sinon c’est la famine
Si mes textes sont censurés, c’est qu’j’dois nourrir la famille
Je l’avoue, des fois l’avenir me fait très peur
C’est qu’chu plus proche des Gazaouis que d’l’oppresseur
C’est que j’préfère être seul que mal accompagné
Révolution jusqu’à la mort, COMPADRE !

[Refrain]

ma mémoire …..etc….

  Quand je me suis éveillé vers 15h , 15h 30 : Je ne savais pas quel jours nous étions….C’est le programme télé qui m’a aidé : En le regardant j’y ai vu ce que j’avais  » regardé  » hier donc déduit que nous étions Lundi …Décidément çà ne s’arrange pas . A quoi c’est du ? A ma façon de vivre ? A ma maladie /traitement ? Enfin , trop tard pour que çà change  alors …..Je continue dans ce sens .

Le temps gris , froid et pluvieux n’a pas arrangé les choses …..La routine : Achat des clops ( pas besoin de passer à la boulangerie toujours  fermée ….sans explication ?) Mais le pain était à ma porte ! ( çà fait 8 jours que çà dure => je lui dois 15 baguettes de pain ! Là je ne comprends pas : elle est vraiment fermée toute la journée mais j’ai du pain  ???) Si çà continue , comme je pars chez Manu le 28 , je lui glisserais une enveloppe sous la porte avec la somme due et un mot la prévenant de mon absence …….

Pourquoi  » mémoire » ?  Parce que là aussi , il y a comme un défaut : Quand je suis passé au distributeur de billets , impossible de me souvenir de mon code pour la carte bancaire ! Du coup j’ai fait un chèque à mon buraliste ( sympa pour une si petite somme ) .
distributeur
Idem , après, je suis passé à mon ancien magasin pour quelques achats ( pas eu le courage de monter au super-marché par ce temps ) et je l’ai payé par chèque lui aussi ……

Décidément , çà ne s’arrange pas : Cette semaine , ma carte vitale refusée et là la carte bancaire qui me pose des problèmes ( pour cette dernière , après quelques heures chez moi , le code m’est revenu soudainement : Je l’ai noté et mis dans mon porte feuille .)

 Je crois que je ne suis pas fait pour vivre dans ce monde trop  » pratique » , informatisé . Autrefois , quand j’étais jeune , je rêvais encore ; je rêvais de devenir écrivain , poète ….Aujourd’hui , à 60 ans 1/2 , je ne rêve plus ….J’attends….la fin ….Fatigué , je suis fatigué de vivre ….Pfffff désolé pour mes éventuels lecteurs : Nul d’écrire çà en publique…..

Passage rapide …..

Histoire de dire que je suis toujours en vie ……survie….

 Ce fut une belle journée ensoleillée mais , je suis resté inactif  hormis une brève sortie pour acheter ma dose de nicotine ….Même la boulangerie était fermée , mais mon pain était tout de même à ma porte ????? Cela fait 13 baguettes que je lui dois depuis mardi !!! ( sympa ma chère boulangère non ? ) baguette de pain: Commerçant en boulangerie présente une tablette pleine de gâteauxOù je lui fais pitié ??

  Pour le reste …..Toujours débordé par les documents administratifs ( Il faut dire que le mois d’aout n’est guère propice pour ce qui est du recours aux fonctionnaires !)….Sinon ,télé à outrance ( c’est bien la télé quand on ne veut pas trop penser ) ..

Désolé, mais je ne pense pas visiter les blogs que j’aime cette nuit ….Ce soir peut-être ….

K.O ………….Sans intérêt ….

Se coucher tard nuit ( comme disait Mr R.Devos ) , mais se lever tôt aussi !

Livraison oblige , je me suis levé beaucoup plus tôt qu’à l’habitude …ceci ajouté au temps orageux a comme conséquence que je suis dans un état lamentable ce soir : Mal de tête etc…..

Bref , certainement pas de passage sur le net cette nuit….Sauf si insomnie …..Bonne soirée /nuit à vous qui passerez ……

En manque…….

Ben oui : VOUS me manquez ! Alors , je reprends mes blogs  tant pis pour vous lol .

  Cette nuit , je ne resterais pas longtemps connecté car je dois me lever tôt ce vendredi ….D’abord parce que j’attends une livraison  » alimentaire  » avant midi …pffff dur pour le noctambule que je suis …

 D’autres problèmes aussi que je dois absolument régler ( essayer de régler ) avant mon départ chez Manu .

  Entr’autre , savoir pourquoi ma carte vitale ne fonctionne plus : Je suis passé à la pharmacie pour le renouvellement de mon ordonnance et là ! La carte ne passe pas ?Résultat de recherche d'images pour "carte vitale images" Pourquoi ???Heureusement, ma pharmacienne m’a donné mes médicaments sans problème , mais çà ne va pas durer ! Est-ce que çà a un rapport avec le fait que j’ai atteint les 60 ans => Demande de retraite ?

  Là aussi : Manu a essayé de m’aider , mais …….je m’en suis sorti avec un mal de tête effrayant ! Décidément , je ne suis pas apte pour vivre dans ce système !

 P.S: Toujours pas allé chez le coiffeur ! çà craint comme dit Emmanuel .

 

pour mon plaisir

LA FILLE DANS L’ÉGLISE

Serge Lama – Alice Dona, 1978

Elle est entrée dans l’église,
La cigarette à la main,
Les seins nus sous la chemise,
Et l’air de s’en foutre bien.

Elle est entrée dans l’église,
La cigarette à la main,
Les seins nus sous la chemise,
Et l’air de s’en foutre bien.

Elle a regardé l’église
Avec ses yeux délavés,
En caressant sa chemise
Pour s’aider à mieux rêver.

Elle a jeté la cigarette,
Parce qu’elle lui brûlait la main,
Sans même baisser la tête;
C’est son pied qui l’a éteint.

Mais qui donc, qui donc était elle?
Parmi ces statues, ces saints,
C’est elle qui avait des ailes,
Elle qui parlait latin.

Allez donc dire à vos papes,
À vos saintes sacristies,
Que j’ai vu une fille en savates,
Qui ressemblait à Marie.

Qu’elle est entrée dans l’église,
La cigarette à la main,
Les seins nus sous la chemise,
Et l’air de s’en foutre bien.

Elle est entrée dans l’église,
La cigarette à la main,
Les seins nus sous la chemise,
Et l’air de s’en foutre bien…

Envie d’arrêter…..

  Comme mes lecteurs ( de plus en plus rares ) peuvent le constater , mes blogs sont de plus en plus nuls ……

De ce fait , j’ai vraiment envie de les fermer ….çà ne m’empêcherait pas de visiter les blogs que j’aime …..( qui eux présentent de l’intérêt ) …

De toute façon , je serais bientôt absent ( dans une dizaine de jours environ ) , çà me permettra de réfléchir ( chez Manu , je ne touche pas aux ordi )

Absent cette nuit

Comme j’ai pas mal de choses à faire absolument ce mardi , ( faire des courses :……plus rien à manger , aller à la pharmacie : Plus assez de médocs), passer à la poste ( ma banque ) etc…..Sauf le coiffeur car toujours pas envie lol .

 Je ne vais pas me coucher trop tard  en espérant trouver le sommeil (pas facile pour moi à cette heure )….De toute façon , toujours rien de nouveau ;çà va c’est tout …

Bonne nuit / journée à vous qui passerez