Et voilà …..

2015 ce termine…..Mais continue la routine…Le temps passe , et dans ma vie , rien d’exceptionnel , de surprenant ne se passe ….Comme le calendrier et mon corps me le disent , encore un mois exactement et ….Hop : Une année de plus sur mes  » frêles  » épaules …..Je vous laisse deviner l’âge que j’aurais atteint ( certains le savent c’est certains )  : Un chiffre 1 s’ajoutera aux dizaines 

P1000385

Moi et Manu En 1980 /81…….

Mon bonhomme avait environ un an ! Maintenant , c’est ma petite Camille qui a atteint cet âge et est entrée dans mon coeur P1000388….C’est LE  bonheur de ces derniers temps ….Quand je vois mon  » look  » à cette époque , je souris car j’ai encore / toujours les cheveux aussi longs , la cigarette à la bouche …..J’ai passé des étapes , bien sur ( deux mariages lol , suis devenu invalide  ( moins  » lol » ) , vis seul avec un petit compagnon félin adorable  . Bref , je suis heureux …..

  Aujourd’hui , malgré le froid , je me suis enfin décidé à monter au super marché ….En 1 heure environ , tout fut bouclé , les achats et l’aller- retour …J’ai de quoi manger  pour un moment ( quelques  » trucs  » exceptionnels pour marquer la fin d’année , mais…..point trop n’en faut ….)

  Sinon , j’ai aussi pris quelques  » bricoles  »  pour offrir à Manu , Lise et Camille ( je ne leurs avais rien offert lors de la soirée de Noël ..)cadeau emballé

Voilà , ce sera tout pour l’instant , je vais certainement me déconnecter en espérant que vous qui me lirez passerez une très bonne fin d’année ….

P.S : Je dois avouer que ces blogs , ceux de mes ami(e)s sont devenus très importants pour moi …Merci à vous d’être là . 

Pour en finir ….

Alors pourquoi cette tradition du père Noël? D’où vient elle?………….
 
      Cette fête de Noël a une origine bien plus lointaine que le christianisme (entre autre  )! Ma tentative de résumer ces origines va peut être être un peu confuse car je la tire de souvenir de lectures lointaines;mais à vous si vous lisez et avez du courage,de chercher plus loin……..;Clin d'oeil
          Depuis « la nuit des temps »,les hommes ont fêté le solstice d’hiver,le 21 décembre qui marque le début de l’hiver;la mort et renaissance de la lumière.Le Cristiannisme n’est qu’une copie de ces fêtes païennes car avec « la résurrection du christ »,il symbolise la renaissance de la lumière,de la vie………..
   (Il est à noté qu’il en est de même pour la plupart des rites cathos:Ils ont pour origine des fêtes païennes)
 
       En cherchant,j’ai trouvé que le mot « noël » lui même pourrait venir de langues anciennes;celtique? gaulois? où on trouve la fête de « novo hel » (nouveau soleil) « Novo hel » peut être facilement devenu « noël »………..
De nombreuses civiliations anciennes avaient ce genre de fêtes (Les Saturnales chez les Romains=fin décembre,le culte de Mithra qui,chez les Perses ,je crois,correspondait à la renaissance, »résurrection » du soleil;sans compter les Egyptiens avec leur dieu Ra (Ré) dieu soleil;et les peuples d’Amérique du sud (Aztèques……)qui vénéraient le soleil et lui faisaient des offrandes et sacrifices humains aussi!
 
      De plus il est amusant que je me souvienne en écrivant cela, de quelques « dictons » de ma grand mère comme: »Clair de lune à Noël=dans la ruche peu de miel et dans les champs ni blé ni orge » , » Allées noires =granges claires,allées claires =granges noires » (les « allées » étaient pour elle les sentiers des bois)Ce qui voulait dire ,je pense, »si la lumière est là au solstice,à Nöel=>bonne récolte » et vice versa???
    Elle disait aussi : »Noël sans lune,de 2 chèvres,il n’en restera qu’une »!sous_bois
On peu aussi penser que la veillée traditionnelle de Noël,est une réminiscence du fait que les « païens » se réunissaient pour passer la nuit en attendant avec anxiété le « renouveau »? Ce n’était surement pas les « réveillons » de notre époque qui ne sont que prétexte à se réunir entre amis pour faire la fête,bien boire,bien manger sans aucun rapport avec la lumière  Soleil,ni même souvent avec le christianisme!Mais qui « font bien marcher » le commerce.
   Enfin,je ne suis peut être pas très clair…………Une chose est sure : Cette année , Noël au près de Camille et ses parents fut très agréable , mais pour le nouvel-an , je resterais seul ici ( Manu et Lise passeront surement le 1er janvier  )….De mon côté , je téléphonerais à mes parents pour suivre la tradition des voeux …….
    Ces fêtes sont devenues des sources de profit pour le capital,c’est pour cela qu’il serait intéressant de chercher l’origine du père noël qui si il fait briller les yeux des enfants fait briller aussi celui des commerçants.Pourquoi aussi en parle-t-on si longtemps avant.?

dur,dur !

A

  Ce dimanche  , je me suis éveillé extrêmement tard !  Il était environ 16 h quand Fripon a insisté pour que je sorte du lit !Résultat de recherche d'images pour "images homme au réveil" Ce qui fait que j’ai dormi environ 12 heures !!!! Pourquoi ? …D’habitude 8/9 heures  me suffisent. Peut-être que les émotions de ces derniers jours y sont pour quelque chose ? ( Camille, le réveillon chez Manu et Lise ? )

  Enfin , vu le temps , qui me dissuadait de toute sortie , ce n’est pas grave …

Par contre , si je veux manger correctement les jours qui viennent , j’ai intérêt à me lever plus tôt ce lundi ( en plus , j’ai l’intention d’acheter quelques cadeaux supplémentaires pour mon fils et son épouse )…..

 Du coup , j’ai encore été moins  » actif  » que d’habitude aujourd’hui …

Ceci dit , me voyant dans le miroir au réveil , j’ai pris LA grande décision : J’irais chez le coiffeur en janvier  !  lol Résultat de recherche d'images pour "images homme chez le coiffeur"

P.S : Ce n’est pas moi  sur l’image !

faire quelque chose de bien emmène en prison :!!!!

Il risque la prison pour avoir sauvé une fillette

 

Le ­Britannique de 49 ans, qui nous reçoit dans son petit pavillon sans caractère d’une lointaine banlieue de Leeds, dans le nord de l’Angleterre, est au bout du rouleau. La porte du jardin à moitié défoncée en témoigne: il a fait une tentative de suicide il y a trois semaines, et les secouristes ont dû pénétrer d’urgence dans la maison. «Cette affaire a foutu ma vie en l’air.»

L’affaire en question est un «coup de folie», selon ses propres mots. C’était le 24 octobre. Pour la neuvième fois en deux mois, Rob est ce jour-là dans la «jungle» de Calais. Il a passé plusieurs jours sur place à fabriquer des abris en bois pour les réfugiés et leur a distribué les dons qu’il avait pu réunir en Angleterre: des bottes fourrées, des manteaux d’hiver, des couvertures… L’heure du retour approche.

Trop ému pour respecter la loi

Avant de prendre son ferry, Rob s’assoit autour du feu de camp, ­discutant avec quelques-uns des réfugiés. Bahar, une fillette afghane de 4 ans – que tout le monde surnomme Bru –, s’est endormie sur les genoux de Rob. Sa figure angélique et son sourire malicieux ont beaucoup touché ce grand Britannique baraqué. Depuis quelques semaines, l’enfant, qui est seule avec son père, le rencontre souvent. Une vidéo prise le matin même la montre riant aux éclats en jouant à colin-maillard avec lui. Alors, l’ancien soldat britannique a cessé de réfléchir.

“Je ne suis pas un passeur. Aucun argent n’a été échangé. Ce n’était pas une action préméditée.”

Reza Ahmadi, le père, lui demande depuis des semaines de la faire passer en Angleterre, où des cousins installés près de Leeds depuis huitans sont prêts à la recevoir. Après avoir systématiquement refusé, Rob cède. «J’ai installé Bru dans la couchette située en haut de la camionnette. Son père m’a assuré qu’elle dormirait toute la nuit.» L’opération était illégale, bien sûr. Rob en était parfaitement conscient. Mais comment laisser ainsi une fillette dans le froid et la boue, alors qu’une famille d’accueil et un lit chaud l’attendaient en Angleterre?

Quelques heures plus tard, Rob Lawrie était arrêté par la police française puis placé dans le centre de détention de Coquelles. A la douane, les chiens avaient reniflé quelque chose à l’arrière de la camionnette. Deux Erythréens s’y étaient cachés, à l’insu du Britannique. La présence de Bru a ensuite été découverte. «Les policiers français me hurlaient dessus, je ne comprenais rien à ce qu’ils disaient. On aurait dit que j’avais violé la petite fille.»

Le Britannique Rob Lawrie, ici devant chez lui, le 8 décembre 2015.© Andrew Testa pour M Le magazine du Monde Le Britannique Rob Lawrie, ici devant chez lui, le 8 décembre 2015.

Sans doute pour vérifier ses dires, les policiers, après avoir interrogé Rob pendant plus d’une heure, finissent par ouvrir la porte et laisser entrer Bru. «Elle pleurait, ­complètement désorientée. Et quand elle m’a vu, elle m’a sauté dans les bras.» Preuve était faite que la gamine connaissait bien le Britannique. Les policiers l’ont immédiatement reconduite auprès de son père. Quant à Rob Lawrie, après trois jours de garde à vue, il a été relâché, en attente de son procès à Boulogne-sur-Mer le 14 janvier 2016 pour avoir «facilité (…) la circulation irrégulière d’un étranger». Il risque jusqu’à cinq ans de prison.

«Je ne suis pas un passeur. Aucun argent n’a été échangé. Ce n’était pas une action préméditée. J’ai fait ça sous le coup de l’émotion», se défend-il. L’émotion est partagée avec le grand public: deux pétitions, en France et au Royaume-Uni, demandant de lui épargner la prison ont recueilli plus de 130000 signatures. «C’est formidable ce soutien sur les réseaux sociaux. Mais à 3 heures du matin, vous êtes seul avec vous-même», rappelle Rob, qui vit très mal l’attente du procès.

Il y a une part d’ange chez ce grand gaillard qui se promène en tee-shirt en plein hiver. Et une bonne dose de naïveté aussi. Le résultat d’une vie difficile, instable, un quasi-orphelin qui a vécu des moments très durs. Rob Lawrie naît près de Leeds en 1966, petit dernier de sept enfants, entre deux parents qui s’insultent, se battent et se frappent constamment. «Quand j’avais 5 ans, je passais mon temps à sortir la nuit par ma fenêtre et à m’échapper de la maison en escaladant le long des tuyaux. La police me ramenait chez moi.»

“Arrivé dans la «jungle», ce que j’ai vu m’a énormément choqué. On se croirait dans une scène de la seconde guerre mondiale.”

A l’âge de 6 ans, il est placé en foyer, où il est élevé. Dix ans plus tard, les éducateurs lui demandent laquelle des trois usines locales il préfère. «J’ai dit: “pas question”. Je suis allé m’enrôler à l’armée.» Il sert notamment plusieurs années en Irlande du Nord, en pleine période de tension extrême avec les paramilitaires de l’IRA. Une décennie plus tard, il rejoint la vie civile.

Sans un sou, il s’installe dans les vestiaires d’une piscine abandonnée, où il vit plusieurs mois. Et progressivement, il remonte la pente. Une bourse à l’université de Bradford lui permet de décrocher un diplôme d’anthropologie et de psychologie. Il crée une entreprise de vente d’alimentation surgelée, qui prospère. Il se marie, a deux enfants. Jusqu’au jour où une méningite le cloue au lit. Pendant deux ans, il sera incapable de travailler. Il perd son entreprise, divorce et connaît une nouvelle période sans domicile fixe.

Partir de zéro, Rob l’a déjà fait. Il recommence, trouve d’abord un petit boulot, puis ouvre une société de nettoyage, qui a deux employés. Il se marie une nouvelle fois, et a deux enfants. Jusqu’à ce soir de fin août de cette année, quand une émission de télé-­crochet débute à la télévision. «J’en ai horreur, mais mes enfants voulaient regarder. Alors, je suis monté dans ma chambre et j’ai allumé ­l’ordinateur. Il faisait sombre et j’ai pris de plein fouet la photo du petit Aylan.» Ce petit Syrien mort le nez dans le sable sur une plage turque a fait le tour du monde, choquant l’opinion publique.

A Calais, Rob Lawrie a été particulièrement choqué lorsqu'il a vu les enfants : « Il y en avait beaucoup, je ne m’y attendais pas. »© Andrew Testa pour M Le magazine du Monde A Calais, Rob Lawrie a été particulièrement choqué lorsqu’il a vu les enfants : « Il y en avait beaucoup, je ne m’y attendais pas. »

En quelques jours, il rassemble des dons, achète des tentes et décide de les apporter aux réfugiés à Calais. Il y débarque sans aucun contact. «Arrivé dans la “jungle”, ce que j’ai vu m’a énormément choqué. On se croirait dans une scène de la seconde guerre mondiale.» Le pire, pour Rob, était les enfants: «Il y en avait beaucoup, je ne m’y attendais pas.»

Communicant instinctif, Rob filme les donations et met le résultat sur sa page Facebook. «En vingt-quatre heures, les gens pouvaient voir les chaussures qu’ils donnaient aux pieds de réfugiés.» L’argent afflue: il récolte près de 10000 euros, qu’il utilise notamment pour acheter le matériel nécessaire à la fabrication d’abris en bois. Submergé par l’émotion, il laisse tomber sa petite entreprise et rentre peu chez lui. Les tensions avec sa femme augmentent. Jusqu’au fameux coup de folie avec la petite Bru.

“Entre la non-assistance à personne en danger et le délit d’aider à la circulation d’une personne irrégulière, la frontière est ténue.” Lucile Abassade, l’avocate de Rob Lawrie

Trop exemplaire pour y croire, l’histoire de Rob Lawrie? Un conte de Noël à dormir debout? Nous avons vérifié auprès des cousins afghans de Reza Ahmadi, qui confirment sa version des faits. Un journaliste de The Independent s’est rendu dans la «jungle» de Calais voir le père, qui lui aussi confirme. Ce dernier n’a pas souhaité nous rencontrer, lassé de l’attention médiatique. Et quid des deux Erythréens trouvés à l’arrière de la camionnette? Rob n’a-t-il pas agi comme un passeur? Le Britannique assure qu’il ignorait leur présence. Cette version est apparemment confirmée par la police française, qui n’a pas retenu ce chef d’inculpation contre lui. «Je n’aurais jamais pris le moindre risque lors du passage de Bru», précise Rob.

Risque-t-il vraiment la prison pour avoir voulu éviter à une enfant de 4 ans de passer l’hiver dans une tente boueuse? L’hypothèse est crédible. Son avocate, Lucile Abassade, rappelle qu’une femme a récemment été condamnée à un an de prison ferme pour avoir tenté de faire passer un réfugié. «Pourtant, entre la non-assistance à personne en danger et le délit d’aider à la circulation d’une personne irrégulière, la frontière est ténue», souligne-t-elle. Entre les deux, Rob Lawrie n’a pas hésité un instant.

Hotel California  » revu  » !!

Ces six hommes bourrés de talent sont montés sur scène pour enregistrer une version épique de « Hotel California ». Mais ils l’ont fait sans accompagnement musical. Leur version a capella de cette célèbre chanson est vraiment unique en son genre. L’introduction en elle-même est fascinante, car ils créent alors leur propre accompagnement en utilisant leurs voix. Ils pourraient même réussir à vous piéger, car leurs voix parviennent à imiter de façon très convaincante la guitare, la batterie, etc… L’un des leurs, vêtu d’un t-shirt rouge et d’un bandana, semble même faire un solo de guitare lorsque le projecteur s’arrête sur lui.

Le public en reste totalement bouche bée. Il met ses lunettes de soleil, et fait semblant de jouer une guitare, son interprétation passionnée mettant aussitôt le feu à la scène. Les cinq autres mélodistes, eux, l’aident en gardant toujours le tempo.

 

 

L’original :

Quand tout le monde s’y met….

Le père Noël apparait !

Le périple mondial et virtuel du père Noël est suivi pas à pas, en ce jour de Noël, par l’armée américaine et le géant d’internet Google qui détaille en temps réel le parcours du mythique personnage et son traîneau rempli de cadeaux.

Le suivi du Père Noël par Google a démarré jeudi, a expliqué le groupe californien. « Il est temps de repérer le traîneau de ce jovial personnage. » Et d’ajouter : « Les elfes ont travaillé dur dans le village du père Noël, en pleine effervescence pour le grand vol de nuit », a ajouté Google, qui a ouvert un village de Noël virtuel le 1er décembre mais n’a fait apparaître le père Noël que jeudi.

Le nombre de cadeaux dévoilé en temps réel

Les enfants peuvent ainsi réviser leur géographie sur une carte animée, apprendre les traditions de Noël de chaque pays, ou choisir une ONG pour faire un don. Le site santatracker.google.com, qui fonctionne chaque année depuis 11 ans, recense aussi en direct le nombre de cadeaux distribués sur le chemin…

Microsoft s’est, lui, associé une nouvelle fois avec le commandement militaire chargé de la sécurité aérienne des États-Unis et du Canada (Norad, North American Aerospace Defense Command) pour animer le site noradsanta.org, où on peut voir le traîneau du père Noël sillonner tous les pays du monde.

L’armée a joué le jeu… suite à un faux numéro

L’implication du Norad dans cette aventure virtuelle date d’il y a 60 ans, quand un numéro de téléphone erroné du père Noël publié dans un journal a conduit un enfant à appeler par erreur le commandement militaire !

Ce jour-là, le commandant de permanence avait joué le jeu et ordonné à son personnel de donner aux enfants la localisation du père Noël. Et la tradition s’est poursuivie, évoluant à la fin des années 90 vers un site internet dédié.

« Nous pouvons être assez cyniques toute l’année. Mais là c’est un moment où nous pouvons voir le monde avec des yeux d’enfant, ce qui nous redonne le sens de l’émerveillement », a expliqué le directeur marketing du moteur de recherche Bing, propriété de Microsoft, Matthew Quinlan, dans un billet.

Bing et l’assistant virtuel de Microsoft Cortana, contribuent à l’animation du site du Norad, selon le géant de l’informatique basé dans l’Etat de Washington (nord-ouest). Le site propose des jeux et l’assistant vocal Cortana peut dire à tout moment où se trouve le père Noël.

Tolérance……


Les couleurs

Du blanc du jaune du noir
Quelques dermes intermédiaires
Ni blancs ni jaunes ni noirs
Un peu plus foncé un peu plus clair

La couleur de ma peau
La couleur de ta peau
Avant que toutes les couleurs ne se mélangent
Y’aura toujours des gens qu’elle dérange

Pas de quoi en être fier
Ce ne sont que quelques gènes
Notre apparence sur terre
Pas la peine d’en faire des gènes de haine

La couleur de ma peau
La couleur de ta peau
Avant que toutes les couleurs ne se mélangent
Y’aura toujours des gens qu’elle dérange

Dis-moi ce que tu aimes
Parle-moi plutôt de tes joies
Et de tes vrais problèmes
Voilà c’qui compte vraiment pour moi

La couleur de ma peau
La couleur de ta peau
Avant que toutes les couleurs ne se mélangent
Y’aura toujours des gens qu’elle dérange

accepter-L-1

De retour …

Et voilà , je suis à nouveau dans mon antre ! Dire que je n’en suis pas heureux serait mentir , mais j’ai passé un réveillon et une partie du 25/12 magnifiques …..Par où commencer ? Par le début ? lol …. ( excusez si je radote à nouveau en écrivant des  » trucs  » déjà mis ) mais…..

    Donc , Manu est passé me prendre comme convenu en fin d’après-midi ….J’avais tout préparé de mon côté : En priorité mes drogues et les clops .Plus , bien entendu la trousse de toilette et le pyjama …

   En plus j’avais fait des câlins à Fripon  presque toute la journée , me demandant comment il allait supporter mon absence , il avait de quoi manger et boire pour plusieurs jours …..Mais j’avoue que voir son regard triste , presque angoissé m’a fait un peu de peine ….( Quand on est c…on est co…)..

   Manu est donc venu dans les temps prévus avec ma petite Camille  hummm! Là aussi , mon fils a contrôlé ce qu’il y avait dans mon sac pour voir si je n’avais rien oublié ! Bref , une fois arrivé chez eux , je fus accueilli par Lise ( toujours aussi gentille )  et……par les deux chiens qui m’ont quasiment jeté à terre quêtant des caresses …

Comme toujours , je craignais que de nombreuses personnes soient  » de la fête  » mais non , il n’y avait que moi …!  Exceptionnellement j’ai eu droit à un whisky (même plusieurs !) accompagnés de petits fours lors de l’apéritif ….Là aussi ma petite fille vint sur mes genoux pour me demander de la laisser grignoter  ces  » en cas  » ….( je suis ébloui quand je l’entends parler et , bien qu’elle ne me voit que rarement , me dire  » Un câlin pappy ?  » ) => Je craque … Tout cela , bien sur en me prenant la main pour m’emmener voir ses jouets , son  » nounou  » etc….

  Nous ( j’ai ) bien  mangé : Le plat de résistance était du chevreuil cuisiné avec une sauce excellente par Emmanuel ..Le tout accompagné de pommes de terre  » sautées  » et différents légumes …Ensuite , ce fut la distribution des cadeaux : J’ai eu droit à une souris ( pas la bête , mais une pour mon P.C lol ) et aussi des petits cadres /photos dont une de Camille en noir et blanc  » à l’ancienne  » : Très beau . 

  De mon côté , je n’avais pas prévu grand- chose pour les parents ( manque d’idée ! ) , mais pour Camille j’avais acheté un circuit  » tut tut animo » ( suivant les conseils de ses parents ) …..Manu et moi avons passé un long moment à monter le jouet assis à terre sur le tapis avec Camille démontant au fur à mesure ce que nous avions réussi à installer ! jouetMais une fois fini , Pappy fut réquisitionné pour jouer avec elle …tout en buvant un café …..Sérieusement , j’étais  » aux anges  » comme on dit . Bien sur , j’ai pris quelques photos , mais là , je ne parviens pas à les mettre sur mon P.C /Blog ….Je verrais plus tard….

Enfin vint l’heure de mettre ma petite fille au lit , là encore elle m’a entrainé par la main dans sa chambre pour que j’assiste au coucher de la miss …qui après avoir réclamé un bisou de moi et de ses parents sombra très vite dans le sommeil

DSC_0030

Camille 12 / 2015

IMG_20150512_185919

P1000393P1000388

P1000391

Camille me fait voir ses jouets sous la surveillance de Seyko

 

 

 

…… Nous sommes restés quelques temps parlant des Noël d’antan avec Emmanuel et Lise ;de Camille aussi bien évidemment : Lise m’a dit que la petite ne se comportait pas avec son autre grand-père comme avec moi ? Est ce vrai ?  Puis je me suis couché relativement tôt par rapport à mes habitudes …..Lise a abordé le sujet de l’école pour la petite : Elle devra venir ici à Lurcy  et…….Il est fort possible que je sois chargé de la prendre à la sortie et la garder ici en attendant qu’un de ses parents ne passe la prendre  ! Là!!!! Le top !

    A peine entre les draps glissé , j’eus de la visite : Les deux chiens vinrent me rejoindre DANS mon lit ! Dormir avec un labrador et une  » petite  » chienne  n’est pas très reposant : Au réveil , j’avais mal dans le dos et à un bras …..( encore le dos douloureux là ) ….

   Je suis rentré tout à l’heure en début d’après -midi ( Lises et Manu allaient chez les parents de cette dernière ) ….Je ne peux décrire l’accueil de Fripon : Manifestement , je lui avais manqué ….Mais il n’a fait aucune bêtise , tout était en ordre dans l’appartement . J’ai mis les petits cadres/cadeau dans le salon , ai regarder la télé d’un oeuil distrait ( Un vieux Western :  » Alamo » et quelques séries ) …Puis ai mangé ce que Lise m’avait glissé dans mon sac ( tranche de viande en sauce , de la glace et voilà …)…..Finalement ce fut un  » séjour très agréable  » ……

Encore un détail : Emmanuel à fini pratiquement l’aménagement de la  » vieille bâtisse  » qu’il sous-entend pourra m’accueillir quand je serais impotent ! 

 

Je m’en vais………..

Demain ,ce soir en fait , je pars comme convenu pour la soirée et la Nuit chez Emmanuel ,Lise et ….Camille …..

 Je vais devoir laisser Fripon seul ! Et çà m’ennuie ( comme le fait de passer cette soirée hors de chez moi , m’ennuie , m’amène au bord du stress ….) Et oui , je suis devenu un vieux ronchon solitaire ….Enfin , je ne serais pas obligé d’aller à la messe  c’est déjà çà  lol …Puis , j’aurais la joie de voir Camille  dans sa crèche lol  hummmm! 

  O.K , je stoppe là mes délires et essaie de dormir …

 Passez de bonnes fêtes et finissez cette année en beauté dans l’Amour et la joie …..

P.S : Je ne peux m’empêcher de penser à ceux qui vont passer ces jours seuls dans la rue…..Si un dieu , soit- disant né ce 25/12 ,et soi-disant bon  existait , cela n’existerait pas …

Moyen de paiment universel !

une Pin-up

Les débats font rage autour de l’initiative de cette étudiante chinoise qui a décidé de s’offrir un voyage sans rien dépenser.

Taxée de prostitution et de dégrader l’image de la Femme, la jeune fille de 19 ans, elle, pense innover et permettre aux femmes de se libérer.

Ju Peng n’a pas hésité à contacter les médias et à afficher de nombreux postes sur son compte Weebo (équivalent chinois de Twitter) pour proposer un échange inhabituel : elle propose aux hommes qui acceptent de la loger et de payer son transport, de passer une nuit complète avec elle : « pour passer une nuit entière avec moi, en bénéficiant de mon attention exclusive, et d’avoir une chance de se montrer en compagnie d’une très belle fille ».

Elle n’accepte cependant pas n’importe quelle candidature, puisque les logeurs doivent absolument être « beaux, en-dessous de 30 ans, plus grands que 1,75m et, bien sûr, riches. »

Elle a déjà traversé la moitié du pays avec ce procédé.