Pfffffffffff…..

   Enfin , je retrouve un semblant

p-c-en-panne

grrrrrrrrrr

de connexion !  ( TOUT avait disparu : Adresse mails , blogs,contacts , mots de passe etc……)Pourquoi ? Je ne sais pas ….Alors , je  » reconstruis  » peu à peu …..( Suis vraiment nul ! )

  Sinon , à part le temps  « pourri  » ce fut une journée rendue moins banale  grâce un appel de mon fils qui me demandait si je voulais les rejoindre sur la plage du village …..Après avoir eu confirmation que Camille était avec eux , je me suis précipité sur la dite place  …J’ai été accueilli par Manu , Lise , Camille et ….plusieurs personnes parmi lesquelles je n’ai reconnu que quelques connaissance : La soeur d’Emmanuel  avec son compagnon , un couple d’amis de Lise et Manu et….????? d’autres inconnues  (oubliées ? ) . Une fois les salutations /bises échangées , ma petite fille adorée m’a comblé de bisous et câlins . avant de m’emmener par la main vers un manège  afin que je lui offre des tickets ( sur le coup je n’avais pas saisi , mais Lise protestant , j’ai saisi  lol et lui ai offert quelques tickets ) ….Toute fière , elle est montée plusieurs fois sur le manège en changeant de  » véhicule  » à chaque foismanege ….Craquante avec son beau sourire qui me fait fondre  ( comme un idiot que je suis )

Camille la vamp

photo /poster offert par ses parents

. Dommage , je n’ai pas pris le temps de chercher mon appareil photo ….Puis , je suis rentré dans mon antre trempé, fourbu mais heureux ( il m’en faut peu ) .

avoir un casier judiciaire ….

N’empêcherait  pas d’être candidat , d’être président de la république française !?????  

Le memento à l’usage des candidats à l’élection présidentielle de mars 2007 rappelle les conditions d’éligibilité du Président de la République française :

Conditions d’éligibilité
Pour être éligible au mandat de président de la République, il faut :
• avoir 23 ans révolus (Article LO 127),
• avoir la qualité d’électeur (Article LO 127),
• ne pas être privé de ses droits d’éligibilité par une décision de justice (Article L6 et Article L199),
• ne pas être placé sous tutelle ou sous curatelle (art. L. 200),
• être en règle au regard des obligations relatives au service national (art. L. 45), telles qu’elles étaient définies au moment où le candidat devait y satisfaire.

En clair, il ne faut pas avoir été privé par décision judiciaire du droit de vote et d’éligibilité pour devenir Président de la République.
Les autres condamnations n’empêchent pas une candidature à l’élection présidentielle car on peut être condamné sans forcément perdre ses droits civiques, civils et de famille

 Si un de mes rares lecteurs en sait plus , je suis tout  ouïe !

Les mots ,maux ? origines….

   Le deuil : de nos jours , il est difficile de le dissocier de la notion de mortmort002 : Ce mot désigne  » l’ensemble des marques extérieures de tristesse liées à la mort d’un proche   » . En France , être en deuil amène souvent à se vêtir de noir plus parfois quelques  » rites  » selon la culture et les croyances le mode de vie du défunt image-deuil

Mais, ce mot n’a pas toujours été lié à la mort :  » Deuil  » vient du latin  » dolus  »  qui signifie douleur qui a donné le deuil , lequel exprimait n’importe qu’elle douleur ou tristesse causée par un évènement malheureux ; ceci jusqu’au XI ème siècle environ ….( il s’écrivait  » dol  » ) ? Puis est devenu  » duel  » ??…..avant de prendre son orthographe actuelle ( définitive ? ) vers le XVII ème siècle.

En vrac….

  Après avoir ramé en râlant pendant un bon moment pour réussir à retrouver un semblant de connexion avec cette saleté de  » machine  »  ( Hé oui encore ! )  modem

  Quelques mots rapides pour résumer ma journée ….

  J’ai dormi plus de DOUZE heures cette nuit ! => Eveil  tardif  , ce qui ajouté au froid et à la pluie m’a dissuadé de TOUTE sortie ( même pas pour acheter des cigarettes ! ) . J’ai envoyé un texto à Manu pour qu’il me confirme sa venue ce mercredi  lui disant que je n’avais encore rien prévu comme repas ….Il m’a confirmé son passage  et ajouté :  » Pour le menu lol , je te fais confiance  »   C’est pas beau ça ? Il est adorable . J’ai donc exploré placard et réfrigérateur pour trouver quelque chose à lui proposer ce midi …Il y a bien des boite de conserves boite-conserve, mais tout de même ! Finalement , j’ai découvert dans la partie congélo du lapin pré découpé lapin-congele ! Je l’ai donc cuisiné  à ma façon  ( à celle de Léone  plutôt ) , avec quelques pommes de terre et haricots verts , çà devrait aller .

Une impulsion rare m’a amené aussi à appeler chez mes parents , c’est mon père qui m’a répondu : Il n’est pas  » bien  » du tout du point de vue santé  , j’ai essayé de le rassurer ,de lui donner quelques conseils  ( comme par exemple d’arrêter de prendre tout et n’importe quoi comme médicaments : C’est une habitude chez eux, ils pratiquent  » l’auto médication » pfffff)

Comme je l’ai déjà écrit ici , je n’apprécie pas beaucoup mon père , mais là j’avoue que je suis inquiet  . Je ne parviens pas à oublier le passé , mais je suppose que c’est pour tous la même chose ; un père  reste un père  et…….

Par contre, ma mère était là mais elle n’a pas voulu me prendre au téléphone ?

Bon assez de déballage  » intime  » pour cette nuit . Je vais me coucher maintenant .

pfffffffffffff!Je patauge ….

  Une semaine qui commence mal ! ( Billet sans intérêt si ce n’est montrer à mes éventuels lecteurs que je suis en vie )

  Je me suis éveillé  » tôt  » ( pour moi )  car j’attendais une livraison ( des surgelés ) , et là déjà , le livreur est arrivé 3 heures après l’horaire prévulivreurs  !grrrrrrrrrr

Ensuite , je suis sorti de l’appartement dans le but d’aller acheter pain et cigarettes sous une pluie druehomme-sous-la-pluie . Mais , dans le couloir menant du rez de chaussée à la rue , j’ai trouvé celui-ci  inondé !!!!( pas par l’eau venant  de la rue , mais du toit ! Ras le bol de cet appartement pourri !!)

  Bien entendu , je suis rentré  trempé et  » gelé  » => M’en reste un mal de tête important . Après m’être séché , j’ai bu un café bien chaud  , mangé un  » truc  » puis fait un peu de ménage , une lessive machine-a-laver : La routine quoi …..

  Puis, pour finir , j’ai tenté de me connecter sur le Net comme chaque soir , mais…..NADA!

Là , ce machin semble  fonctionner , mais moi, j’ai trop mal pour continuer …Alors, je me tourne quelques instants vers l’autre écranimages puis j’essaierai de me coucher et dormir longtemppppppsssss!homme-enrhume-dans-son-lit

(Si Morphée ne daigne pas m’emporter , possible que je repasse visiter quelques blogs /sites que j’aime )

 

Maryse…????

 » maryse  » n’est  pas seulement  un prénom !

Qu’est ce que c’ est alors ?

une-maryseVoila une maryse : Une spatule souple à l’extrémité arrondie d’un côté et rectangulaire de l’autre  ! 

Cette spatule souple fut crée par la société vosgienne De Bruyer . Ce mot commun est devenu un prénom à force d’avoir été entendu maintes et maintes fois lors des émissions culinaires par les femmes ….

Est ce que les filles prénommées Maryse sont aussi souples que cet instrument ???? ça reste à prouver  lol

origine de…..

 » Payer en monnaie de singe  »  :montreur-de-singe

  Cette expression française dont les origines remontent au XIIIème siècle va servir  avant tout de se moquer de quelqu’un en lui donnant un bien de peu de valeur à la place de l’argent.
Au moyen-âge, sous le règne de St Louis, il était d’usage de payer le passage du pont de Paris. Seuls les bateaux et les montreurs de singes en étaient exemptés. ces derniers demandaient à l’animal de se donner en spectacle pour divertir ceux qui encaissaient
le droit de passage et pouvaient ainsi franchir le pont sans payer.

 

 

Incivilités ?

brigade-anti-inciviliteLes amendes de 68 euros , dressées depuis le 1er octobre, était un premier signe. Paris veut traquer part en guerre contre les incivilités du quotidien. Les pipis contre le mur, les terrasses qui débordent, les déjections canines, les nuisances sonores…

Ce lundi après-midi, au conseil de Paris, Colombe Brossel, adjointe chargée de la sécurité, présentera la prochaine étape : la création, le 12 septembre prochain, de la brigade de lutte contre les incivilités. 20 Minutes fait le point.

Qui était jusque-là en charge de la lutte contre ces incivilités ?

La mission était principalement dévolue à la DPP, la direction de la prévention de la protection. Le service compte 1.200 membres, parmi lesquels des agents d’accueil et de surveillance, qui protègent les bâtiments publics, des correspondants de nuit mais aussi 700 inspecteurs de sécurité, « les seuls en fait à verbaliser au sein de cette direction », précise Philippe Hsu, syndicaliste CGT.

Mais d’autres services de la ville se mêlent à cette lutte. Dans les parcs et jardins, ce sont ainsi les gardiens de square, rattachés à la direction des espaces verts, qui dressent les PV. « Ce cloisonnement des agents verbalisateur est inefficace, note Colombe Brossel. Surtout, ils ne sont pas assez nombreux. En particulier le soir, la nuit et les week-ends. »

Qu’est-ce qui changera le 12 septembre ?

La DPP laissera place à la Direction de la prévention, de la sécurité et de la protection (DPSP). Le nombre d’agents y sera nettement revu à la hausse. « De 1.200, nous passerons à 1.900, précise Colombe Brossel. Avec un fort accent mis sur les inspecteurs de sécurité qui seront 1.500. » En uniforme, ils traqueront toutes les incivilités du quotidien sur tout l’espace public parisien.

L’autre grande nouveauté est la création d’une brigade d’intervention, une sorte d’équipe de choc de la lutte contre les incivilités. « Elle sera composée de 320 agents qui auront vocation d’intervenir soir, nuit et week-end pour répondre aux situations d’urgence et renforcer les dispositifs de sécurité locaux », précise Colombe Brossel.

Des embauches en perspective ?

En ces temps de restrictions budgétaires, ne rêvez pas trop : la ville de Paris n’embauchera pas 700 inspecteurs de sécurité d’ici septembre. « Nous allons ouvrir 32 postes », précise tout de même Colombe Brossel. Pour le reste, la mairie de Paris mise sur des regroupements de services. Elle a proposé à 140 gardiens de square d’intégrer cette brigade, mais aussi à 110 agents de surveillance de Paris [les « pervenches »] actuellement mis à la disposition de la préfecture de police de Paris pour la verbalisation du stationnement irrégulier.

S’agit-il d’une police municipale déguisée ?

Anne Hidalgo s’y est toujours refusée. Cela y ressemble toutefois de plus en plus même si, au conseil de Paris, le groupe UDI-Modem et Les Républicains veulent aller plus loin. « Il est temps qu’Anne Hidalgo demande à ce que ces inspecteurs de sécurité aient les mêmes compétences que les agents de police judiciaire adjoints, exige Nathalie Koscuisko-Morizet, chef des Républicains. Aujourd’hui, ils dressent des contraventions mais ne peuvent exiger les papiers d’identité de la personne verbalisée. Ce qui pose tout de même problème. »

NKM craint alors une réforme qui vise plus à accroître le nombre de PV qu’à sécuriser les Parisiens. Philippe Hsu y voit lui aussi « une réforme pour faire de l’argent. » « Nous avions auparavant de nombreuses actions de services publics proches des Parisiens, explique-t-il. Celui, par exemple, d’accompagner les personnes âgées dans leur démarche administrative ou d’aider les victimes de vols à refaire leurs papiers d’identité. Ces actions sont aujourd’hui délaissées au profit des missions de verbalisation. »

« Ces missions de services publics continuent », répond Colombe Brossel qui réfute également l’instauration d’objectifs chiffrés au sein de cette future brigade. Quant à l’augmentation du nombre d’inspecteurs de sécurité, « elle doit permettre aussi de mettre plus d’agents en uniforme dans Paris et dissuader ainsi les incivilités », justifie-t-elle.