La même peine pour la gauche ? lol

A Strasbourg, un homme a frappé la fesse droite d’une passante de 19 ans « pour rigoler ». Sa condamnation devrait lui rafraîchir les idées...

  En prison pour avoir mis une main aux fesses à une passante. C’est le sort réservé à un homme qui s’est adonné à cette pratique malheureusement trop courante.

La scène s’est déroulée à Strasbourg, le 24 août dernier, rapporte LCI. Une jeune fille, âgée de 19 ans, a été donc été victime d’une agression sexuelle en pleine rue. L’auteur des faits est un quinquagénaire. Il s’est d’abord approché de sa victime, avant de lui murmurer quelques mots incompréhensibles, précise LCI. Puis il lui a frappé la fesse droite. C’est un passant qui a alerté la police.

« C’est vrai j’ai fait une erreur. C’est la honte »

« J’avais bu quatre verres juste avant. C’est vrai j’ai fait une erreur. C’est la honte », a d’abord expliqué l’agresseur. « C’est comme ça, pour rigoler », a-t-il ensuite lancé, ne réalisant visiblement pas la gravité de son geste. Car si elles sont devenues banales, les agressions sexuelles de rues n’en sont pas moins scandaleuses. En 2015, 100% des utilisatrices des transports en commun (interrogées pour un rapport publié par le Haut conseil à l’égalité entre hommes et femmes) avaient déclaré avoir subi au moins une fois dans leur vie un harcèlement sexiste ou une agression sexuelle. Insultes, regards insistants, drague lourde, attouchements… L’enfer au quotidien. « Un soir, un type s’est installé dans un carré en face de moi. Je ne faisais pas attention, j’étais en train d’écrire un texto. Au moment où j’ai levé la tête, je me suis rendue compte qu’il était en train de se masturber », racontait par exemple une utilisatrice du métro.

  Des faits rarement punis. Le quinquagénaire, lui, a été condamné à quatre mois de prison ferme, avec maintien en détention. Il devra également verser 500 euros de dommages et intérêts à la partie civile.

Un peu dur tout de même ?

 

Toujours ….

  Rien de bien nouveau sous le soleil chez moi …..( Le soleil , lui , est bien là )

  Cependant , la paresse m’envahit => Pas envie de « monter » au super-marcher  pour me ravitailler : Ne me reste que quelques boites de conserve et le frigo est pratiquement vide ( j’ai d’ailleurs saisi l’occasion pour le nettoyer  car il en avait bien besoin )Frigo …..Ceci implique que je ne mange pratiquement pas depuis quelques jours ( hormis le petit- déjeuner : Café, pain beurré et un peu de confiture /gelée )  ..Heureusement que ma boulangère mets le pain à ma porte si je ne passe pas !

     Sinon , je grignote : Un ou deux fruits  » rabougris  » restants , un sandwich au jambon ( périmé depuis quelques jours ) .Ma grand-mère disait que j’étais  » maigre comme un clou  » , si elle me voyait là ma chère Léone !!!! ( je ne me plains pas :Je suis conscient qu’il y a des personnes qui vivent réellement dans la misère avec presque rien à manger  ) 

 

Pour le reste :Papiers administratifs de toute sorte , changement de banque etc…, çà avance bien . En plus , j’ai classé une grande partie des papiers qui trainaient ici et là dans l’appartement  ouf ! Manu ne râlera pas …..classeur

PS : J’ai reçu une jolie / rare visite cet après-midi : Un papillonpapillon est entré dans l’appartement !

 

 

 

 

çà m’est souvent arrivé alors….

 » Etre sur la sellette « …….

Pourquoi dit-on « être sur la sellette » ?

Une personne « sur la sellette » est en mauvaise position. Elle est exposée à la critique et au jugement d’autrui.

La « sellette » n’est pas une petite selle de cheval. Il s’agissait en revanche d’un petit siège; une sorte de chaise qui se trouvait dans les Cours de justice au XIIIe siècle. Les accusés y étaient assis pour être interrogés avec les fers aux pieds, dans une position inconfortable.sellette    ??? ( image ? à vérifier lol )

Ainsi en contrebas par rapport aux juges ils étaient placés physiquement en situation d’infériorité, de dominés. Cette mesure humiliante avait pour objectif d’obtenir plus rapidement des aveux. La référence à cet objet est donc pertinente pour évoquer une position malaisée.

Après la Révolution la pratique dégradante de la sellette disparut des tribunaux. Cependant le terme traversa les siècles par le langage

Visite chez l’ermite…

  Le 23 ( ce mercredi ) vers 10h30 / 11h00 , mon amie Annie arrivera ( Elle me l’a dit au téléphone tout à l’heure ) …..C’est bien car le mercredi , je dois toujours être dispo  pour la venue de Manu ….Possible qu’ils se  » croisent  » d’ailleurs ( je ne pense pas qu’elle le connaisse ) . J’espère qu’elle ne sera pas déçue, choquée par le  » bin’s  »   qui règne chez moi ? ….Une chose est sure : Elle va nous préparer un succulent repas ……Par contre , je ne sais pas combien de temps elle restera ? Mais çà , ce n’est pas un problème en soi ….

J’aime ma solitude , mais ces derniers temps une pointe de changement me sera bénéfique  » moralement  » je crois. 

Carte bancaire  » sans contact »…

Comme je pense l’avoir écrit ici ou sur mon autre blog , depuis quelques jours, j’ai changé de banque ,donc j’ai reçu une nouvelle carte avec un code ( que j’ai beaucoup de mal à mémoriser ) …Cet après -midi , comme chaque jour je suis passé chez mon buraliste pour acheter mes clops …..Au moment de payer , d’emblée, je lui annonce que j’ai une nouvelle carte et que j’espère ne pas me tromper de code …Il me tend la  » machine  » pour que je puisse payer avec ma C.B Carte bancaire…alors je lui dis que c’est une nouvelle et que j’espère ne pas me tromper de code ….Là , il réagit en prenant ma C.B  , l’examine et dit :  » Pas de souci , c’est une « moderne » . Il l’a prise , la pose sur la machine/lecteur  et hop ! payé ! Devant mon air étonné  il m’explique qu’il suffit de la poser sur le  » lecteur  » sans rien taper …Et en effet , çà a fonctionné . Je savais que  » çà  » existe , mais je suis tout de même inquiet : Si je la perd , celui qui la trouve pourrait s’en servir ? 

Parce que j’ai peur…..

 Je suis inquiet : J’ai appelé chez mes parents cet après-midi  pour prendre des nouvelles de ma mère et personne n’a répondu ni sur le fixe ni sur le portable de mon père …..Je réessaierais ce dimanche …..Bref on peut dire que  » j’ai les jetons  » ( çà se dit partout ? ) peur

Pour passer le temps, j’ai cherché d’où vient cette expression ,ai trouvé une vague explication  mais????

Quelle est l’origine de l’expression « avoir les jetons » ?

« Avoir les jetons » consiste à avoir peur. Cette expression est née au début du XXème siècle. 

Son origine est sujette à différentes hypothèses.

Certains linguistes soulignent d’abord que le terme « jeton » est à associer à verbe « jeter » qui dès le XIème siècle a désigné le fait de « faire sortir » quelque chose, « évacuer des sécrétions » notamment des matières fécales. Or quand on a très peur ce sont des choses qui peuvent arriver involontairement ! D’ailleurs d’autres expressions ayant recours à la même image existent comme « faire dans sa culotte ».

D’autres spécialistes de la langue indiquent qu’en argot le terme  « jeton » fait référence aux jeux d’argent, à la pratique desquels on peut s’adonner dans les casinos. Or comme il est possible d’y perdre toute sa fortune, le jeton par lequel ce risque est pris, symboliserait la peur de tout perdre.