Parodie…de ?

Un champ de blé prenait racine
Un champ de beuze prenait racine
Sous la coiffe de Bécassine,
Sur le balcon de ma voisine,
Ceux qui cherchaient la toison d’or
Qu’elle vendait au prix de l’or
Ailleurs avaient bigrement tort.
Après avoir vendu son corps.
Tous les seigneurs du voisinage,
Tous les fumeurs du voisinage,
Les gros bonnets, grands personnages,
Anciens clients, et de tous âges,
Rêvaient de joindre à leur blason
Venaient y faire provision
Une boucle de sa toison.
Saluant sa reconversion.
Un champ de blé prenait racine
Un champ de beuze prenait racine
Sous la coiffe de Bécassine.
Sur le balcon de ma voisine.

 

C’est une espèce de robin,
C’est une espèce de malin,
N’ayant pas l’ombre d’un lopin,
Propriétaire d’un lopin
Qu’elle laissa pendre, vainqueur,
Ou deux de terrains agricoles
Au bout de ses accroche-cœurs.
Bien cachés derrière l’école.
C’est une sorte de manant,
C’est une sorte de paysan,
Un amoureux du tout-venant
Qui produisait du tout-venant
Qui pourra chanter la chanson
Qui proposa l’association
Des blés d’or en toute saison
Des beuzes d’or en toute saison
Et jusqu’à l’heure du trépas,
A l’abri des intempéries,
Si le diable s’en mêle pas.
Des saisons et gendarmeries.

 

Au fond des yeux de Bécassine
Au fond des yeux de ma voisine
Deux pervenches prenaient racine,
Des tas d’euros prenaient racine,
Si belles que Sémiramis
La Perrette et son pot au lait
Ne s’en est jamais bien remis’.
N’avaient pas de plus grands projets.
Et les grands noms à majuscules,
Et les grands noms du jardinage,
Les Cupidons à particules
D’aujourd’hui et du Moyen-Âge
Auraient cédé tous leurs acquêts
De l’Amérique et de l’Orient
En échange de ce bouquet.
Furent étudiés en riant.
Au fond des yeux de Bécassine
Au fond des yeux de ma voisine
Deux pervenches prenaient racine.
Des tas d’euros prenaient racine.

 

C’est une espèce de gredin,
C’est une espèce de gredin,
N’ayant pas l’ombre d’un jardin,
N’ayant pour tout bien que jardins,
Un soupirant de rien du tout
Un maraîcher de rien du tout
Qui lui fit faire les yeux doux.
Qui est devenu son doudou.
C’est une sorte de manant,
C’est une sorte de paysan,
Un amoureux du tout-venant
Qui produisait du tout-venant
Qui pourra chanter la chanson
Qui proposa l’association
Des fleurs bleues en toute saison
Des beuzes d’or en toute saison
Et jusqu’à l’heure du trépas,
A l’abri des intempéries,
Si le diable s’en mêle pas.
Des saisons et gendarmeries.

 

A sa bouche, deux belles guignes,
De sa couche, à peine digne,
Deux cerises tout à fait dignes,
Il se fout comme d’une guigne,
Tout à fait dignes du panier
Tout ce qu’en elle, il adore est
De madame de Sévigné.
La promesse d’écus dorés.
Les hobereaux, les gentillâtres,
La pensée de tout cet argent
Tombés tous fous d’elle, idolâtres,
Lui a fait voir les choses en grand
Auraient bien mis leur bourse à plat
Lui qui tout seul n’arrivait pas
Pour s’offrir ces deux guignes-là,
A faire pousser cette herbe-là,
Tout à fait dignes du panier
Tout ce qu’en elle, il adore est
De madame de Sévigné.
La promesse d’écus dorés.

 

C’est une espèce d’étranger,
C’est une espèce de dealer,
N’ayant pas l’ombre d’un verger,
Un fainéant et un voleur,
Qui fit s’ouvrir, qui étrenna
Qui eut l’idée de ce coup-là
Ses jolies lèvres incarnat.
Plus jamais il ne se foula.
C’est une sorte de manant,
C’est une sorte de paysan,
Un amoureux du tout-venant
Qui produisait du tout-venant
Qui pourra chanter la chanson
Qui proposa l’association
Du temps des cerises en tout’ saison
Des beuzes d’or en toute saison
Et jusqu’à l’heure du trépas,
A l’abri des intempéries,
Si le diable s’en mêle pas.
Des saisons et gendarmeries.

 

C’est une sorte de manant,
C’est une sorte de paysan,
Un amoureux du tout-venant
Qui produisait du tout-venant
Qui pourra chanter la chanson
Qui proposa l’association
Du temps des cerises en tout’ saison
Des beuzes d’or en toute saison
Et jusqu’à l’heure du trépas,
A l’abri des intempéries,
Si le diable s’en mêle pas.
Des saisons et gendarmeries.

 

===================>

Elle est née un beau matin dans un berceau de bois
Son père et sa mère étonnés n’en revenaient pas
De voir cette enfant bien rose et dodue à la fois
Avec un nez qu’on ne voyait pas
Aussitôt tout le village se préparait déjà
Pour venir fêter ce beau baptême oui mais voilà
Il fallait trouver un surnom elle n’en avait pas
Mais son papa qui se trouvait là
A dit puisqu’elle ira en classe
Ici à Clocher-les-bécasses
Moi j’ai trouvé comment il faudra l’appeler

Bécassine c’est ma cousine
Bécassine on est voisine
Quand je m’en vais voir ma grand-mère qui habite au bord de la mer
Je retrouve ma Bécassine
Qui m’emmène au bout de la terre
Bécassine c’est ma cousine
Bécassine et la cousine Marie qui louche m’amuse beaucoup
Ensemble ont fait les quatre cents coups

 

Bécassine tu nous rends fous
Un soir Bécassine est partie pour le pensionnat
Aider les enfants pour les vacances à Étretat
Je m’ennuyais d’elle on s’écrivait oui mais voilà
C’n’était plus du tout comme autrefois
Quand je partais avec elle à la ville
Dans son automobile
Dans son avion faire des loopings
Au-dessus des Iles

Bécassine c’est ma cousine
Bécassine on est voisine
Quand je m’en vais voir ma grand-mère qui habite au bord de la mer
Je retrouve ma Bécassine
Qui m’emmène au bout de la terre
Bécassine c’est ma cousine
Bécassine et la cousine Marie qui louche m’amuse beaucoup
Ensemble ont fait les quatre cents coups
Bécassine tu nous rends fous

 

Curieuse habitude …..

Une arène pour  » brailler  » !

Le grand tétras  ( coq de bruyère ) tétrasfréquente les forêts de conifères montagneuses et nordiques …..

Le mâle est plus grand et coloré que la femelle ( le plumage de cette dernière assure sa discrétion lorsqu’elle couve  ) . Le mâle , lui , ne fait pas dans la discrétion ni la modestie : Pour séduire, il doit se faire voir et entendre !

Pour prouver qu’il est le plus grand, le plus beau et le plus fort ; bref le meilleur parti  pour l’élue de son coeur , il rejoint ses rivaux chaque printemps dans un lieu découvert ……Sur cette arène naturelle , les mâles paradent, font la roue avec leur queue et…..poussent des cris  » à qui mieux mieux  » …

Les femelles choisissent les mâles les plus voyants et  les plus  » gueulards  »

Assez différents des méthodes employées par l’espèce  humaine  ( souvent ) 

En vrac ce mardi

  J’ai enfin eu un appel téléphonique de ma banque tout à l’heure : Ils m’envoie une nouvelle carte ……ne reste qu’à attendre et espérer que ce ne sera pas trop long ….( Il n’en reste pas moins que je n’ai toujours rien compris …..)C.B 2

 -Manu m’a aussi téléphoné : Il ne vient pas manger ce mercredi  ( c’est bien car je n’ai plus grand chose à lui proposer comme repas )…..assiette

 

A propos d’anniversaire….

  Il parait qu’ une famille des Emirats arabes  a dépensé la somme de 66 millions d’euros ! pour le gâteau d’anniversaire et de fiançailles de leur fille ….

La pâtisserie  notamment décorée de 4000 diamants rose, jaunes et blancs représentait un défilé de mode . Cette  » œuvre  » dont les dizaines de figurines ont été parait il, entièrement sculptées à la main a nécessité plus de 1000 heures de travail et environ 450 Kg d’ingrédients !

 Plus  » clinquant  » qu’appétissant ,cette fantaisie pâtissière  a été réalisé par une britannique de 33ans : Debbie Wingham ….gâteau

P.S: 66 millions d’euros = 74 millions de dollars…..

çà  reste en travers de la gorge …..

Ahh !

– Achat : Anniversaire…etc………

Comme écrit ici ou sur mon autre blog , une machine m’a kidnappé ma carte bancaire ! C.Bet  ma banque n’a pas d’agence dans le village !! Bien sur , les commerçants ont été sympas : Ils m’ont fait crédit ( Tabac, pain et compagnie ) , mais ce n’est pas drôle : Par exemple , ce 29 /03 ce sera l’anniversaire de l’ainée de mes petites filles Camille ( 4 ans ….je crois…) , alors j’ai commandé un cadeau cadeauvia internet , mais sera- t- il arrivé le 1er avril  ( jour où nous fêterons l’évènement chez Manu et Lise ) ?

  Bien entendu , je suis passé à la banque qui a gardé la carte, mais la dame au guichet  n’a pu que me répondre que la C.B avait été envoyée au siège de ma banque  ! => J’ai envoyé un mail à la conseillère ou je ne sais quoi , qui s’occupe de se genre de problème …Maintenant , j’attends qu’elle daigne me recontacter ….

Soudain , cet après-midi ,une idée m’est venue : Le bon vieux chèque !!!!chèqueC’est vrai çà , on l’oublie , le délaisse ce morceau de papier précieux …..

Alors, fissa , je me suis précipité chez ma buraliste et lui ai demandé si elle acceptait les chèques ? Son  » oui bien sur  » me réjouit le cœur : J’allais pouvoir m’approvisionner en nicotine pour plusieurs jours….J’achetais donc cinq ou six paquets de cigarettes cigarettespour le pain…..son fils me servit sans problème ni questions  ( ni paiement ! )

  Ne reste que le cadeau pour Camille , commandé mais  pas payé…..?????

 

 

Charlatan

De tous temps :Encore aujourd’hui ……Jugez en .

  L’homme avait déjà été radié en 2006 par l’ordre des médecins pour charlatanisme.

C’est un procès ahurissant qui s’est ouvert lundi passé à Rennes en Ille-et-Vilaine. 

  A la barre des accusés, un ancien urologue de 80 ans, radié de l’ordre des médecins en 2006 pour charlatanisme, mais qui poursuivait les consultations plus ou moins clandestines à son domicile. Et parmi les « spécialités » ce de dernier, des « vaccins maisons » préparés à base de… matières fécales seringue prélevées directement sur le patient et auxquelles sont ajoutées plusieurs diluants émanant d’un laboratoire allemand. Il doit cette fois-ci répondre à l’accusation d’exercice illégal de la médecine.

  Plus grave encore, une femme accuse l’ancien médecin de lui avoir fait une injection « contre son gré ». Un fait que le principal intéressé réfute: « C’est faux, je ne force jamais personne. Si le malade ne comprend pas mes méthodes, je le mets à la porte! »

  Et malgré les faits qualifiés de graves, l’homme à la barre se défend avec aplomb, rajoutant même un angle politique à ses méfaits : »Mes patients étaient conscients que la médecine française, ce n’est que du fric! Chaque année, les médicaments causent 30.000 à 40.000 décès. »

Une amende de 5.000 euros a été demandée à son encontre, ainsi que, de nouveau, une interdiction totale d’exercer la médecine. La décision devrait être rendue le 23 avril. 

Un crucifix !

Dommage que je sois athée => pas de crucifix chez moi :

En effet ,même si il y a deux choses dont il ne faut pas trop rigoler , c’est l’art et surtout la religion …!

Andres Serrano , photographe provocateur s’il en est , a décidé de défier les deux  en une seul photo : << PissChrist  » (  » le christ qui pisse  » ) .

L’image représente un crucifix immergé dans un bocal d’urine ( de l’artiste lui même bien sur ) !A. Serrano

Il est évident que la photo a provoqué un tollé , mais çà ne l’a pas empêchée de se vendre pour 15000 dollars…..

Conclusion : Une envie pressante ; vite attrapez le crucifix de mamie ! mdrr