Le syndrome ….de..

La Havane ! ?  Qu’est ce que c’est  :

    Entre fin 2016 et 2018, un certain nombre de diplomates américains et canadiens, en poste à Cuba, furent victimes d’un mal mystérieux. Une récente étude avance, pour expliquer ce “syndrome de Cuba”, comme on l’appelle, plusieurs  hypothèses ..

  Les faits ?

 Dans les ambassades et consulatsambassade U.S Cuba américains de La Havane, des faits étranges se produisent entre fin 2016 et 2018 : Des diplomates et leurs familles sont pris en effet de malaises divers. Ils se plaignent d’étourdissements, de maux de tête, d’acouphènes et même de vertiges.

  Ces événements ont amené les pays concernés à rapatrier les membres du personnel diplomatique touchés par ces divers troubles.

   Des explications peu convaincantes :

   En effet,au début , les autorités américaines ont fait état d’attaques “acoustiques”, menées par des puissances malveillantes, à l’aide  d’une technologie non encore identifiée. Aucune preuve n’a cependant été apportée pour étayer de tels faits.

  Il a aussi été question du bruit assourdissant provoqué par le chant d’une certaine espèce de grillon.!! Cette autre hypothèse n’a pas non plus rencontré une adhésion unanime, loin de là !

  Un mystère sans doute résolu :

    Ce sont peut-être les résultats d’une étude canadienne très récente qui apportent la solution la plus plausible. Elle indique en effet que le “syndrome de La Havane” serait dû, selon toute probabilité, à une intoxication aux pesticides.

   À l’époque où les faits sont survenus, les autorités cubaines avaient entrepris une campagne d’ampleur pour débarrasser l’île de moustiques porteurs du virus  » Zika  ». De leur côté, les ambassades avaient réalisé une opération de fumigation dans leurs locaux.!!

   Les diplomates et leurs familles ont donc été pris, pourrait on  dire, » entre deux feux  ». C’est cette exposition excessive aux pesticides qui expliquerait la présence dans le sang des personnes concernées de certains de leurs composants.

  Or, ces produits sont sans doute responsables de la libération dans l’organisme des diplomates de neurotoxines. Ce sont elles qui auraient provoqué les troubles dont ils se sont plaints.

   En l’état actuel des recherches, ces conclusions restent provisoires. Des investigations plus approfondies pourraient, dans un futur proche, confirmer l’hypothèse.

Une réflexion sur “Le syndrome ….de..

  1. J’ignorais cela mais cela ne me surprend pas. Il faut reconnaitre que du temps de Castro, toute une partie du pays a eu droit à subir une agriculture intensive.
    D’autres coins du pays sont délaissés et des parties des villes importantes de Cuba sont en partie modernisées tandis que d’autres sont totalement ignorées et que ses habitants vivent dans un certain dénuement.
    Toutes ces parties délaissées ont été par la suite des refuges parfaits pour les moustiques et autres bestioles porteuses de maladies.
    Un billet instructif.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s