Aller au diable, au diable Auvert ou Vauvert……….?

 Ne vous emm….pas à mettre un commentaire , j’ai l’habitude maintenant

Diable-Vauvert  »Aller loin, Aller se faire voir  ». L’expression signifie à l’origine faire une expédition dangereuse
    Auvert est une corruption de Vauvert ; on disait autrefois :  »Aller au diable Vauvert  ». Le V a été mangé dans la rapidité du discours, et il a fini par disparaître, si bien qu’on a été amené à couper en deux, pour lui donner une sorte de sens, le reste du mot : auvert. Le château de Vauvertchâteau Vauvert ou Val-Vert situé près de Paris, du côté de la barrière d’Enfer, avait été habité par Philippe-Auguste après son excommunication ; il passait depuis cette époque pour être hanté par des revenants et des démons. Le roi Saint-Louis, pour désensorceler ce château, le donna aux Chartreux en 1257.
   En effet, près de l’emplacement où est actuellement construit l’Observatoire de Paris, le roi Robert (Xe siècle) avait jadis fait bâtir une habitation de plaisance dans un lieu appelé Vauvert, c’est-à-dire val vert, » vallis viridis  », vallée verdoyante (al se prononçait alors au). La maison fut, dans la suite, abandonnée, en voici la raison :

   Non loin de cette propriété, il y avait des carrières où le vent s’engouffrait avec un grand bruit et le peuple d’alors, qui était tout bourré de superstitions, croyait que tous les diables de l’enfer se réunissaient dans cet endroit. Les Chartreux Chartreux qui logeaient près de là, dont la maison fut détruite en 1789 et les jardins réunis au Luxembourg, convoitaient cette propriété et, pour se la faire donner, ils exploitèrent la terreur qu’inspiraient ces carrières. Ils mirent ainsi le diable de leur côté, comme le meilleur moyen d’arriver à leurs fins !.

   Ils exploitèrent tant et tant la frayeur causée par un tel vacarme dans les environs du vieux château, que bientôt personne n’osa plus en approcher. Aussi, l’opinion générale fut-elle que les moines seuls étaient capables de conjurer les esprits infernaux et de disputer la maison aux revenants. Saint Louis (XIIIe siècle) fut même tout heureux de rencontrer ces bons moines pour se débarrasser d’une propriété si gênante.
     Voici l’extrait de cette donation telle qu’elle se trouve dans le Dictionnaire de Paris, de Hurtaut et Magny  :  » Le roi leur accorda la demande et non seulement leur donna l’emplacement de l’hôtel de Vauvert, mais encore toutes ses dépendances et ses appartenances. Non seulement il leur laissa la maison, mais encore les terres et les vignes où il les avait établis à Gentilly.  »

Une réflexion sur “Aller au diable, au diable Auvert ou Vauvert……….?

  1. Réjanie
    Figures-toi qu’en tant que nîmoise, je connais Vauvert en petite Camargue. C’est une petite commune de moins de 20.000 habitants où le père de ma fille a eu pendant quelques années le siège de son entreprise. Et naïvement, je n’avais pas fait de recherche sur l’histoire du diable et de Vauvert car je pensais que ça parlait de « mon » Vauvert ^^. Je n’avais jamais compris pourquoi on disait aller au diable Vauvert car ce patelin n’est pas non plus paumé dans les sagnes … Et tu viens de m’apporter un éclairage plus qu’intéressant d’autant que St Louis a construit Aigues-Mortes (enfin a construit… a créé un port dans cet espace marécageux qui était à la base un village de pêcheurs et de sauniers)… et ainsi la boucle et bouclée 😉
    J’espère que Charlie Chaplin ne me tiendra pas rigueur de ce hors sujet … d’autant que tout comme Yann, je n’ai pas été franchement une fan de Chaplin, mais j’ai adoré le Dictateur
    Bisous l’artiste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s