Presque rien……

Partout gronde la colère     
Tout devient une affaire
Un seul mot
Et le monde devient chaos.   casquebleu
Il suffirait pourtant
De sourire un instant
Et rire par moments
Pour apaiser les maux.
D’un geste souple
D’un regard doux
Soyeux comme du velours
Qui calme le courroux
Et détend la houle.
Il suffirait d’un rien
Pour que tout
Devienne aérien
Comme une caresse sur la joue.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s