Le père Noël ?

  Quelles sont les origines du Père Noël ?

   Les enfants qui ont été sages cette année encore, le Père Noël père Noël visagedevrait descendre de son traineau leurs  apporter des cadeaux ( les adultes aussi ? ) . Tout le monde voit à quoi ressemble « Santa Claus », mais  d’où il vient il ?
    Ce serait  au Haut Moyen-Âge que la fête de Noël prend ses racines. Si s’échanger des cadeaux autour d’un bon repas constitue une tradition païenne, la première figure de légende qui nous ramène au Père Noël voit le jour en Turquie en l’an 270 : il se prénomme Saint-Nicolas  St Nicolas, devenu évêque au cours de sa vie. On lui attribue plusieurs miracles qui lui valent d’être canonisé.
     Saint-Nicolas, le « patron des écoliers », se charge le 6 décembre de chaque année de récompenser les enfants sages avec des friandises et des jouets. Il a la même barbe blanche que le Père Noël, mais pour ce qui est de la tenue -mauve- ou de son mode de déplacement (un âne ),  » on repassera  »….
    Au XVIé siècle (très longtemps après sa disparition donc), la réforme protestante met fin à la fête de la Saint-Nicolas. Seul un pays d’irréductibles hollandais garde cette tradition et fait de Saint-Nicolas un personnage semi-laïc :  » Sinter Klaas  ».        Un nom qui traverse l’Atlantique, lorsque des immigrants du Pays-Bas débarquent en Amérique.
    Clément Clarke Moore  Clément C.More, Thomas Nast   Thomas nast more, quand le rêve américain opère :
   De l’autre côté de l’océan, où on s’habitue vite à cette joyeuse fête, la date de la distribution des cadeaux glisse peu à peu vers le 25 décembre. Le pasteur Clement Clarke Moore démocratise le personnage de  » Sinter Klaas » grâce à deux textes ( publiés en 1821 et 1823 ) qui le rendent plus débonnaire et le renomment  » Santa Claus  ». Afin de le rendre encore plus irrésistible, le légendaire Santa Claus est affublé d’un bonnet et de rennes pour tirer son traîneau rempli de présents.( On y est presque ) !
   L’image de Santa Claus se transforme de plus en plus pour donner le père Noël que l’on connait aujourd’hui. D’abord John Tenniel et Thomas Nast, deux illustrateurs de la presse dans les années 1880, en tire le portrait d’un vieillard bedonnant, vêtu d’un costume bordé de fourrure blanche et retenu par un large ceinturon de cuir. Thomas Nast établit également, en 1985, la résidence de cette nouvelle version de Saint-Nicolas au pôle Nord.
   Du vert au rouge pour une bouteille, des USA à la France  » pour une tragédie  ?  »
Ne restait plus qu’à s’arranger sur la couleur de la tenue. Si au départ ça penchait vers du vert rappelant la teinte des sapins, la volonté de la marque de soda Coca Cola coca colad’en faire une figure de proue de sa campagne promotionnelle a fait pencher la balance vers la couleur de ses bouteilles : le rouge ! En France, le personnage n’est rendu populaire qu’après la seconde guerre mondiale, notamment grâce à la comptine « Petit Papa Noël », hit de l’année 1946.

Paroles ( H Dès )

Qui c’est qui cloue
Qui c’est qui scie
Qui c’est qui tape tape tape tape
Qui c’est qui fait
Des petits jouets
Pendant toute l’année

Qui c’est qui cloue
Qui c’est qui scie
Qui c’est qui tape tape tape tape
Qui c’est qui met
Les petits jouets
Dans la cheminée

Qu’a la barbe blanche
Et un grand manteau
Qu’a la barbe blanche
Et sa hotte sur le dos
C’est le Père Noël
Père Noël
C’est le Père Noël
Pour mon joyeux Noël

Qui c’est qui cloue
Qui c’est qui scie
Qui c’est qui tape tape tape tape
Qui c’est qui fait
Des petits jouets
Pendant toute l’année

Qui descend du ciel
Une fois par an
Qui descend du ciel
Pour tous les petits enfants

C’est le Père Noël
Père Noël
C’est le Père Noël
Pour mon joyeux Noël

Qui c’est qui cloue
Qui c’est qui scie
Qui c’est qui tape tape tape tape
Qui c’est qui fait
Des petits jouets
Pendant toute l’année

Qui vient par les toits
Sur son grand traîneau
Qui vient par les toits
Apporter les petits cadeaux

C’est le Père Noël
Père Noël
C’est le Père Noël
Pour mon joyeux Noël

 

 

 

 

8 réflexions sur “Le père Noël ?

  1. Un article bien documenté mais il faut noter que Saint Nicolas, s’il est le Saint-Nicolas, le « patron des écoliers », il est aussi le saint patron des enfants.
    Pour ce qui est de la tenue mauve, pourquoi écrire « on repassera ? » Saint Nicolas est un évêque au départ et l’habit d’un «évêque est mauve avec une mitre. Il est exact que lors de la Reforme, les luthériens ont cherché à effacer toutes traces de saints de leur liturgie. En effet, les Hollandais et la Belgique flamande ont fait de la résistance et on gardé Saint Nicolas. Puis, les autres pays qui étaient tombés sous l’emprise du protestantisme, on fini par désobéir au clergé protestant et on a vu réapparaitre Saint Nicolas au Luxembourg, en France, en particulier en Alsace, en Lorraine, en Champagne et dans le Nord, en Allemagne, en Autriche et dans certains cantons suisses.
    Plus tard, ce Père Noël arrive en 1822 aux Etats-Unis, avec le pasteur Clement Clarke Moore qui écrit «Une visite de saint Nicolas,» une histoire pour enfants qui raconte l’histoire de «Saint Nick, Un petit vieux gaillard» baladé sur un traineau par des rennes. Un conte qui rencontre un grand succès. Mais jusque là, ce Santa Klaus n’a pas de visage.
    Comme il n’a pas de corps, ce personnage n’a pas de vêtement !
    Contrairement à une idée reçue qui veut que «l’Homme en rouge» doit sa couleur écarlate à une publicité pour Coca Cola, cette histoire est une légende urbaine qui suit son chemin par manque d’informations ce qui arrange Coca ! C’est Thomas Nast, illustrateur et caricaturiste d’un journal, qui décide de faire plusieurs dessins du Père Noël pour lui donner un visage et une silhouette. Cette fois, il abandonne l’idée d’un évêque mais choisit celle d’un homme qui porte un manteau de fourrure. Pour créer son personnage, il se base sur des les principales caractéristiques visuelles qui sont un petit bonhomme rond, habillé d’une houppelande en fourrure, un bonhomme avec la pipe au coin de la bouche comme un Hollandais, une image qu’il a trouvé dans un livre en couleur de 1866 intitulé « Santa Klaus and his works ». Les premiers dessins de Thomas Nast qui représentent «Santa Claus» sont d’abord en noir et blanc Par contre dans le livre « Santa Klaus and his works », le blanc de la fourrure n’est pas là mais Nast l’ajoute pour le Père Noël. Pour que son personnage vêtu de vêtements chauds soit le plus crédible possible, il décide, dans un dessin quelques années plus tard, d‘établir la résidence officielle du père Noël au pôle Nord.
    Ce n’est qu’en 1921 que le célèbre illustrateur américain Norman Rockwell habille « Santa Klaus » et le colorie en rouge pour la couverture d’un journal américain. :
    Ce n’est que dans les années 1930 que Coca-Cola lance une grande campagne de publicité et reprend le personnage de Santa Claus. C’est Haddon Sundblom, artiste américain, qui le dessine légèrement différemment et n(en fait plus un lutin comme celui de l’origine. Il en fait un vieillard aux joues rouges, bedonnant, vêtu d’un costume rouge et blanc, à l’allure plutôt sympathique : le Père Noël tel qu’on le connaît aujourd’hui. Pour cela, on peut reconnaitre que, même si Coca-Cola n’st pas l’inventeur du Père Noël, et faut admettre qu’il a contribué à fixer l’image actuelle du père Noël que nous connaissons.

  2. Salut Yann ,
    En fait , mon  » on repassera  » , je me suis mal exprimé : Je voulais dire  » à contrôler  » lol ( ce qui est fait grâce à toi ) . Pour  » coca – cola  » je croyais que c’était vrai !
    Et bien , encore une fois , je ne peux que te remercier pour m’avoir lu et commenté ( et quel commentaire ! )
    A bientôt
    F.

  3. Non non ! Moi je connais son origine ! C’était mes parents qui cachaient sous leur lit mes cadeaux. Étant très curieux, je profitais de leurs absences quelques instants pour jouer à Indiana Jones 😉😊

  4. Apha !
    Ton commentaire était dans les indésirables ???????
    Tu étais déjà un  » petit futé  » toi ! ( à quel âge tu as compris ? ) lol
    ( j’ai mis un billet sur  » comment MOI , j’ai découvert qui était le père Noël , mais je ne sais plus sur quel blog )
    A plus ( j’espère que tu as passé un bon Noël )
    F.

  5. bonsoir Francis,
    c’est certain tu ne peux pas le voir,
    il n’apporte un cadeau qu’à ceux qui y croient ,
    et dommage cela fait longtemps que nous avons perdu notre coeur d’enfant !
    en Alsace, c’est un ange blanc, le « Christkindel » qui apporte les jouets aux enfants !
    bises !

  6. lol bonsoir kmaidy
    He oui , c’est logique , remarques bien que les enfants ne le voient que dans la rue ou les magasins et ….en plusieurs exemplaires ! De quoi s’y perdre pour eux ….
    Bises
    F.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s