Il ya environ …….

    249 ans : Le 26 décembre naissait le général Cambronne  Cambronne, celui auquel on attribue le fameux mot  ( me…de ) et une phrase non moins célèbre :   » La garde meurt mais ne se rend pas !  » lancé aux Anglais qui exigeaient de la  » Vieille Garde  » de se rendre sur le champs de bataille de Waterloo .


18 juin 1815. Napoléon  a fui.Napoléon 4

La bataille de Waterloo est perdue. Cernés de toutes parts, les bataillons de la Vieille Garde refusent de céder. A la tête de ces hommes, Cambronne. Ce général d’empire, qui s’est illustré durant les guerres napoléoniennes, refuse de se rendre en dépit des sommations anglaises : Le général ennemi, Colville  Colville, lui ordonne de déposer les armes. Il lui aurait alors fièrement répondu :  » La garde meurt mais ne se rend pas !  » Colville insiste encore, et c’est alors que Cambronne lui aurait répondu d’un court mais clair :  » Merde !  »
   Personne ne sait si ces mots ont été réellement prononcés. Mais les jours suivants la bataille, la légende prend corps dans la presse parisienne, puis à la Chambre des députés.    Le mot permettait surtout de se consoler de la défaite par un acte de bravoure mêlé de panache.
     Le  » mot  » devint aussitôt un élément de la légende napoléonienne, que Victor Hugo acheva d’immortaliser dans les Misérables , en écrivant :  » L’homme qui a gagné la bataille de Waterloo, c’est Cambronne. Foudroyer d’un tel mot le tonnerre qui vous tue, c’est vaincre.  »

   Depuis le  » mot de Cambronne  » est resté une manière indirecte de dire m… dans une situation difficile.

_____________________________________

  Cambronne  » bref  » :

Pierre Jacques Étienne Cambronne né à Nantes le 26 décembre 1770 et mort à Nantes le 29 janvier 1842 ( 72 ans ! )   , est un ancien général d’Empire. Nommé major de la Garde impériale en 1814, il prend part à de nombreuses opérations militaires où il est blessé plusieurs fois. Ami fidèle de Napoléon Ier, il est nommé  » comte d’Empire  » par Napoléon et décoré du grand cordon de la Légion d’honneur. 

4 réflexions sur “Il ya environ …….

  1. Cambronne dirigeait en effet un bataillon de chasseurs à pied de la garde impériale. Durant la bataille, il fut grièvement blessé par un éclat d’obus à la tête, est tombé à la renverse de son cheval et il est resté gisant au milieu du champ de bataille. C’est alors que, encerclé et sommé de se rendre par le général britannique Colville, Cambronne aurait vaillamment répliqué : « La Garde meurt et ne se rend pas ! ».
    Quelques jours après la bataille, ces paroles poignantes sont rapportées par un des rédacteurs du Journal général de France. Ce journal est si fier de son scoop, qu’il raconte relate avec excès la résistance héroïque de la vieille garde à Waterloo. Cette formule est telle qu’elle est relayée par des dizaines d’autres journaux. Conséquences : il se créé un engouement autour de la figure héroïque du général.
    Mais, pendant ce temps-là, Cambronne qui n’est pas mort s’est bel et bien rendu et a été fait prisonnier par les Anglais alors que le dernier bataillon, le « dernier carré », se faisait décimer. Ce fut un abominable carnage.
    Quelque temps plus tard, le général Cambronne niera formellement avoir prononcé lesdites paroles sur le champ de bataille avec cet argument : «Je n’ai pas pu dire « La Garde meurt mais ne se rend pas », puisque que je ne suis pas mort et que je me suis rendu »

  2. ??? O.K !
    Finalement toute  » l’histoire  » tissée autour des mots de Cambronne serait fausse ?
    Dommage , çà me plaisait bien ….
    Meci encore une fois Yann !
    F.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s