Un secret de Polichinelle ?

   Un  » secret de Polichinelle » est un faux secret car il a été éventé. Il est donc connu de tous. Mais, et c’est là que se trouve le piquant de la formule, les personnes placées dans la confidence ne savent pas avec précision quel est le degré de connaissance du secret de la part des autres.

   L’expression a une origine très précise et qui vient du monde des arts. Polichinelle est comme chacun sait , un personnage de la commedia dell’arte. Il est doublement bossu, très débrouillard, caricatural et fait preuve d’un certain esprit. Par ailleurs il ne respecte pas les codes sociaux.

   Dans une de ses aventures, il veut se venger d’un seigneur. Pour y parvenir il révèle au roi, comme s’il s’agissait d’un secret, l’infirmité cachée du dit seigneur : il lui fait savoir qu’il aurait le corps couvert de plumes. Mais il fait promettre au roi de garder le secret.

   Le problème est qu’il fit de même avec tous les courtisans, demandant à chacun de n’en dire mot. Si bien que pris individuellement tous les membres de la cour étaient au courant.

   Ainsi depuis ce secret mal gardé, on appelle  » secret de Polichinelle  » les secrets qui n’en sont pas !polichinelle

La Chandeleur …

   Ce dimanche , c’était la chandeleur ……( je crois ) ….

   Que signifie la chandeleur  ?

Pour les chrétiens , elle est  » fêtée  » le 2 février ( sauf erreur du mécréant que je suis ) …..Elle correspond à  » la présentation de Jésus au temple  » ( selon leur loi , tout premier né de sexe masculin ( les filles ???? ) sera consacré au Seigneur ) . Le rite judaïque/ juif demandait aux parents d’un nouveau né de participer à une cérémonie de purification de la mère 40 jours après l’accouchement .Lors de cette cérémonie , un vieil homme serait entré dans le temple et aurait reconnu la  » nature divine  » du bébé en le prenant dans ses bras , il aurait vu la lumière éclairant les païens …etc…

C’est cet événement sacré  qui donnera pour les chrétiens le sens de la Chandeleur ,où ils célèbrent  » la lumière  » prodiguée par le Christ et est un symbole du renouvellement de la foi et de la pureté de la Vierge Marie ….

Et les crêpes ?

Beaucoup de traditions liées aux crêpes sont nées : En France, l’une d’elles consiste à tenir une pièce de monnaie dans une main et à retourner une crêpe en la jetant en l’air depuis la poêle : Si la crêpe retombe intacte ( plate et pas pliée ) ce serait signe de bonne augure pour les finances du foyer ….en plus , les plus superstitieux conservent la première crêpe dans une armoire :Là elle attirerait la chance ……( ma grand-mère le faisait , et à ma grande surprise , la crêpe conservée  restait intacte ( sans moisissure  etc….) jusqu’à l’année suivante ? !

Voilà pour les chrétiens ….Mais auparavant  ?

                      _________________________________________________________

      Dans l’empire romain, l’usage voulait de fêter les  » Lupercales  » à la mi-février …La période des Lupercales était riche en célébrations qu’on peut qualifier de  » débrider  » ( comme celles des  » Saturnales  » qui seraient à l’origine du Noël chrétien ). Les Lupercales se célébraient au Lupercal ( une grotte située au pied du Palatin à Rome , en l’honneur de Faunus , divinité des troupeaux et de la fécondité .

Il faut noter que le mois de février marquait dans la société fondée sur l’agriculture , une période important : Celle des premières semaillesmoisson

 

       _________________________________________________________

   En Europe du nord , la période correspond aussi à l’ancien culte celte / irlandais d’ Imbolc. Les paysans célébraient alors la divinité de la fécondité en organisant des  » parades aux flambeaux  …Il n’est cependant pas sûr que ces fêtes païennes aient directement engendré la fête connue aujourd’hui . La chrétienté se serait appropriée la date du 2 février  au moins à partir du  4ème siècle avant que l’événement ne soit  » officialisé  » par le pape de l’époque ….qui l’aurait étendu à l’ensemble de de la chrétienté , qui n’était pas encore divisée ( les églises catholiques , orthodoxes et protestantes n’apparurent que bien plus tard ).

……