Des chansons qui en disent beaucoup ..

ou en cache ….plus qu’il n’y parait :

1) 1871 :  »L’internationale  » , poème parisien adopté par l’ U R S S….

Tout le monde ou presque connait ce chant  » entonné  » par des millions de révolutionnaires dans le monde ….

    Ce chant est triomphal est pourtant né en plein désastre : En juin 1871, une insurrection populaire  ( La Commune ) , qui a embrasé Paris pendant deux mois environ , est écrasée parles troupes du gouvernement d’Adolphe Thiers  . Juste avant de fuir en exil , l’anarchiste Eugène Pottier Pottier jpgécrit ce poème . Son texte sera oublié pendant plus d’ une dizaine d’année ….Mais ,  il fut  » exhumé  »  et mis en musique en 1888 par Pierre Degeter Degeyter , un ouvrier belge .

Les paroles sont chantées une première fois en 1889 , à Amsterdam ,au cours d’un congrès ouvrier …… Très vite , elles vont  » incarner  » le mouvement socialiste , elles serviront même d’hymne national à l’ U R S S entre 1922 et 1944 ! 

 

 

Eugène PottierPottier jpg n’en saura rien : Il est mort ruiné en 1887 …..

_______________________________________________________________________

 » Bonnus  » vidéo :

___________________________________________________________________

pfff ! Pas fichu d’insérer une photo / image dans un billet cette nuit , alors grrrrrrr ! Je verrais ce soir …..Oufff ! Enfin réussi à mettre quelques photos /images !

 » Bonnus » 2 lol

5 réflexions sur “Des chansons qui en disent beaucoup ..

  1. Comme le temps des cerises cette chanson est très révolutionnaire et représente parfaitement la commune, cet essai avorté d’une démocratie populaire, par une droite aux abois … déjà

  2. Bonsoir ,
    Tout à fait ,
    Et comme souvent, le gouvernement n’a pas hésité à employé la violence…..
    Encore aujourd’hui , la démocratie n’a pratiquement plus de sens : Le peuple n’a pas la parole ……
    Merci .
    F.

  3. Lorsqu’il a appris que le gouvernement de Versailles voulait s’en prendre aux Communards par la violence avec l’aide de l’armée, Victor Hugo rédige un article dans un journal personnel où il écrit : « Thiers, en voulant reprendre les canons de Belleville, a été fin là où il fallait être profond.
    Il a jeté l’étincelle sur la poudrière. Thiers, c’est l’étourderie préméditée » Il est vrai que Thiers fut une ordure de première à la solde des habitants des beaux quartiers de Paris.

  4. Sur que si les droits d’auteur avaient existé Pottier serait mort riche Yann …

    Que Thiers était une ordure , çà ne fait aucun doute : Il n’a pas hésité à employer une violence extrême pour tenter de stopper les communards ……Ce qui n’a fait qu’augmenter la volonté de ces derniers …( Je ne savais pas que V.Hugo avait écrit ce que tu cites )
    Merci pour ces précisions .
    F.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s