Bientôt ma petite fille aura 7 ans…

Alors: 

Depuis quand souffle-t-on des bougies aux anniversaires ?

anniversaire

    Depuis l’Antiquité ! En Grèce, le jour de son anniversaire, on dépose un gâteau au miel rond comme la lune sur l’autel d’Artémis, déesse de la nature et des accouchements, et on allume des cierges. Leur lueur vacillante évoque le génie protecteur de la personne célébrée. Après avoir prié au clair de lune, on souffle sur les bougies !

Une tradition condamnée par l’Eglise catholique ( évidemment ! )

Au Moyen Age, l’Eglise condamna cette tradition  » païenne  » adoptée par les Romains. Les cierges brûlent dans les églises pour un vœu ou en mémoire des défunts, mais plus en l’honneur des vivants. Lorsque la tradition du gâteau d’anniversaire revient à la mode, au début du XIXe siècle, on fait secrètement ? un souhait puis on souffle sur la flamme pour le fixer dans l’éternité.

Bug ! ( parce que me connecter ce soir ……pffffffffffff )

     » Bug  » : D’où vient ce mot ? 

J’ ai lu dans un magazine (  »  çà m’intéresse  » ) que ce mot viendrait d’un …..insecte ! Plus exactement du mot anglais  » bug  » qui désigne un insecte !

La  » légende  » date du neuf septembre 1947 . Le premier bug de l’histoire informatique : Un papillon de nuit se serait bloqué dans le calculateur de l’université Harvard au U S A….! L’informaticienne ( Grace Hopper ) , quand elle l’a trouvé l’a même  » scotché  » dans son carnet de bord …1er bug

   L’histoire a surtout retenu cette anecdote mais on trouve déjà mention de  »bug  »dans les notes de l’inventeur Thomas Edison et le mot était probablement déjà utilisé depuis plusieurs années:  Le Carnet scientifique de Mathieu Vidard      L’animateur de  » La tête au carré » a publié en octobre 2016 un recueil de brèves astronomiques, zoologiques, psychologiques, linguistique, etc, qui ravit les curieux avides d’infos essentielles ou anecdotiques, prosaïques et poétiques.

   On y  apprend, en vrac, que la maladie d’Alzheimer n’efface pas les souvenirs mais les rend inaccessibles, que l’un des anagrammes de la vitesse de la lumière est  » limite les rêves au-delà »  , celui de Léonard de Vinci :  » le don divin créa  », celui  de l’accélérateur de particules :  » éclipsera l’éclat du créateur  », etc….( on (je ) ne s’en lasse pas).

   On y lit aussi qu’une araignée porte le nom de David Bowie, une abeille celui de Noam Chomsky et une mite celui du Dalaï Lama?

   Qu’en 2 secondes, 3,3 kg de dentifrice sont gaspillés dans le monde car il en reste en moyenne 4% lorsque l’on en jette un tube?

Dans le livre des records des insectes, on apprend que l’éphémère  » Dolania Americana  »  se reproduit en 5 minutes,( le temps qui sépare la fécondation de la femelle et la ponte des œufs ). Entre l’incroyable histoire de la méduse immortelle, les raids de pillage des fourmis esclavagistes, on découvre que 116 tablettes de chocolat peuvent représenter une dose létale pour un homme de 70 kilos et que toute l’humanité réunie pèse… 287 millions de tonnes, soit 5400 Titanic.!!

On y  découvre également l’angle idéal pour s’affaler dans son canapé, le poids record du scarabée  » Goliath  », le plus lourd des insectes, le calendrier des futures éclipses et l’alphabet dactylologique en langue des signes français.

   J’aimerais  lire ce recueil çà doit être savoureux!

_________________________________________________________________

Bonnus : Vidéo  » la tête au carré  »