Les mots….

    Peuvent donner bien des maux , amener des surprises :

     Combien de mots il y a dans la langue française ? Environ 100 000 mots !

Pas mal ! Et pourtant, régulièrement, on en invente des nouveaux !Comme chacun sait , on appelle  » ça  » des néologismes……Le problème, c’est que ces mots ne sont pas français et qu’en plus, ils remplacent des mots qui existent déjà. Certains d’entre eux  finissent par entrer dans  le dictionnaire… et d’autres non !

 10 mots qui n’existent pas dans le dico mais qu’on utilise tout le temps  :

   1) Nominer . À la cérémonie des César par exemple, on  » nomine à tour de bras  » ! Et pourtant, ce mot n’appartient pas à notre patrimoine linguistique. C’est un anglicisme. Il vient de l’anglais « nominee » (candidat en français). L’effet Hollywood sans doute… Alors au lieu de nominer des artistes, mesdames et messieurs les jurés, mieux vaudrait  dire  »nommé » lol .

2) Fuiter . Il s’agit sans aucun doute d’un néologisme. C’est un terme souvent utilisé par les journalistes ou les policiers pour indiquer qu’il y a une fuite dans une affaire judiciaire. Par exemple, telle info a fuité lors d’une enquête. Ça fait peut-être « James Bond » lol mais ça n’existe pas !

  3) Canditater . Mieux vaut  éviter de  » candidater  » à un poste. On risque de se  faire recaler immédiatement. Pourquoi ? Parce que candidater, ça n’existe pas ! Dites plutôt « postuler », « être candidat à , « briguer un poste » ou encore « poser sa candidature ».

4 ) Procastinateur Bizarre ce mot  ? Normal il n’existe pas ! Si vous voulez désigner une personne incrustée au fond de son canapé qui mangent des chips en étant branchée sur  » Netflix  »… le mot « fainéant » ou  » paresseux  » convient beaucoup mieux.

5) Abracadabrantesque  Si ce mot ( qui contient pas moins 18 lettres ) ne nous est pas inconnu, c’est parce que Jacques Chirac l’a rendu célèbre lors d’une interview au journal télévisé. Pourtant il n’est pas l’inventeur de ce mot. C’est à Arthur Rimbaud que revient la paternité de ce néologisme, dans son poème « le cœur supplicié ». Et ça,  » ça en jette  », pas vrai ? Mais on aura  bien du mal à le trouver dans le dico de l’Académie française.

6 ) Confusant Encore un anglicisme ! Eh non, le verbe  »confuser  » n’existe pas en français. Confusant vient sans doute de l’anglais « confusing » ou  »confused ».

  7 ) Générer Le mot latin genus (genre) a engendré les mots français « gène » ou « génération ». On utilise souvent « générer », et pourtant on ne devrait pas. Pourquoi ? Car d’après l’Académie française ( à qui on fait confiance ), générer ne devrait être employé que dans certaines spécialités scientifiques. Dans les autres domaines, il vaut mieux utiliser « engendrer », « produire » ou « causer ». Générer s’est sans doute répandu dans la langue française courante sous l’influence de l’anglais « to generate ».

8 ) Dangerosité On connaît danger, dangereux… mais dangerosité… non ! Ça devrait écorcher nos oreilles sensibles. Mieux vaut dire  »le caractère dangereux   » de quelque chose. Bien sur  , c’est plus long, mais ça a le mérite d’être correct.

 9 ) Solutionner Si vous n’arrivez pas à solutionner un problème, c’est normal. C’est parce que solutionner n’existe pas. Selon l’Académie française, solutionner vient des irrégularités de conjugaison du verbe résoudre. Certains ont trouvé plus simple d’utiliser solutionner plutôt que résoudre. Mais pour bien parler français, mieux vaut apprendre ses conjugaisons et conjuguer le verbe résoudre sans faire de fautes !

10 ) Inatteignable Pourquoi inventer de nouveaux mots quand on a déjà le mot inaccessible qui dit exactement la même chose ? lol  Ou encore mieux, « hors d’atteinte ». C’est plus joli, non ? Enfin, il faut savoir  toutefois que cet adjectif n’est pas incorrect, mais il n’est pas de très bonne langue, selon l’Académie française. C’est Stendhal qui l’aurait inventé en mêlant français et anglais. 

   Et voilà, vous et mois connaissons maintenant les 10 mots qui n’existent pas officiellement dans la langue française mais qu’on utilise tout le temps : Il en existe au moins 200 qu’on utilise tous les jours ou presque et qui ne sont pas dans les dicos.mots-qui-n-existent-pas

2 réflexions sur “Les mots….

  1. Un excellent article qui montre que notre langue est tuée par des hommes d’affaires qui « francisent » des anglicises parce que c’est plus rapide à utiliser.
    Bon nombre d’autres mots ont été introduits inventés par des hauts fonctionnaires qui ont préféré inventer plutôt que de faire l’effort d’utiliser notre langue soit par paresse intellectuelle soit par snobisme. Un snobisme qui découle sur des journalistes et commentateurs télé qui reprennent bêtement ces mots au même titre que les bobos et cette haute bourgeoisie parisienne qu’on appelle à tort le « Tout Paris »
    Tu trouveras un florilège de ces mots qui appauvrissent la langue française sur un dictionnaire auquel j’ai participé durant 5 ans avec une dizaine d’autres personnes. C’est enrichissant sur la façon qu’on a de tuer lentement notre langue de Molière et d’Hugo.
    http://www.dicomoche.net/

  2. Bonsoir Yann ,
    Je ne me souviens plus pour quoi j’ eu l’idée d’écrire ce billet ….( certainement en regardant la télévision , même les personnes qui présentent le journal télévisé , régional ou national utilisent ces expressions ) ….C’est assez effrayant à mon avis …… Nous avons une belle et riche langue , pourquoi ne pas l’utiliser correctement ? …..Comme tu l’écris , c’est du snobisme (  » çà fait bien  » ? ), mais çà amène les spectateurs à les utiliser , puis les enfants …..
    Merci pour le site  » dicomoche  » .
    F.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s