Le voleur ….. » pêcheur  » lol

    Un voleur utilise une canne à pêche pour s’emparer d’un collier  sur un mannequin en vitrine !

    Loin d’utiliser des plans ultra-millimétrées comme on peut en voir dans les films, cet Australien avait mis au point sa propre technique pour cambrioler une bijouterie. L’homme a utilisé une canne à pêche pour subtiliser un collier Versace sur un mannequin en vitrine… Et ça a fonctionné : L’homme et le collier valant près de 800 dollars se sont volatilisés dans la nature.

La vidéo pour voir l’étrange technique de ce voleur : 

Il lui aura fallu 3 heures pour attraper le collier avec sa canne à pêche…

   A  Melbourne, un bijoutier , a été victime d’un cambriolage. Quand les autorités ont visionné les vidéos des caméras de surveillance de la ville, elles ont été surprises de découvrir comment le collier avait été subtilisé. Sur les images, on y voit le voleur armé d’une canne à pêche. Il a utilisé la canne à pêche pour l’introduire à travers une fente au-dessus de la porte. Avec un crochet au bout de la ligne, il a réussi à attraper un collier Versace sur lequel apparaissait la célèbre méduse, motif  iconique de la marque.

   La police a lancé un appel à témoin pour retrouver le collier  » Versace  » et le voleur…

    Il a tout de même fallu près de trois heures à cet homme pour réussir à pêcher le collier. La police a lancé un appel à témoins en diffusant les images des caméras de surveillance. La police décrit l’homme comme âgé de 40 à 50 ans, avec un début de calvitie. La police et le bijoutier comptent sur les habitants de Melbourne pour les aider à identifier le voleur, probablement un amateur de pêche à la ligne.

Journée de la femme ???

  Le 8 mars est la journée internationale des droits des femmes ?

    La Journée internationale des droits des femmes est célébrée depuis 1911. Elle » puise ses racines  » dans la lutte menée par les femmes depuis des siècles pour une égalité avec les hommes. La légende raconte qu’une manifestation de couturières new-yorkaises, le 08 mars 1857, serait à l’origine de cette journée. Il n’en est rien ! Et pour cause, cette manifestation n’a jamais existé.  » ! Les journaux américains de 1857, par exemple, n’en ont jamais rien mentionné  » (selon l’historienne Françoise Picq). Il en serait de même pour le fait que les dirigeantes du mouvement féminin socialiste international,soient à l’initiative de la Journée internationale des droits des femmes.

   Journée internationale des droits des femmes : un mouvement socialiste à l’origine ?

 » C’est en août 1910, à la seconde conférence internationale des femmes socialistes, à Copenhague, à l’initiative de Clara Zetkin C.Zetking, militante allemande, qu’a été prise la décision de la célébrer  », toujours selon  l’historienne F. Picq . Le but était de mobiliser les femmes, les politiques et les syndicats du prolétariat autour d’une même cause. Le mouvement féministe n’est donc pas à l’initiative de cette journée. Au contraire.  » C’est justement pour contrecarrer l’influence des groupes féministes sur les femmes du peuple que Clara Zetkin propose cette journée  », précise Françoise Picq.

   Puis, c’est en Russie, que cette journée  » prend son envol  ». Le 8 mars 1917, des manifestations d’ouvrières se déroulent à Saint-Pétersbourg. Les bolcheviques les désignent comme le premier jour de la révolution russe. Depuis cette date, la Journée internationale des droits des femmes est célébrée tous les 08 mars dans les pays socialistes. Une coutume ensuite étendue à des pays aux idéologies variées.

Pourquoi le mythe des couturières américaines ?

 » C’est en 1955, dans le journal L’Humanité, que la manifestation du 8 mars 1857 est citée pour la première fois  », explique Françoise Picq . Puis, cette histoire relayée d’année en année a fini par s’ancrer dans l’opinion. Une autre explication pourrait être la volonté du mouvement de s’émanciper de ses origines communistes pour se présenter sous le jour de la lutte des femmes. Alors quoi de plus symbolique que de prendre l’exemple de ces couturières américaines ?

  Une chaîne pour l’histoire du combat des femmes…..

   Sur You Tube,  Aude Gougny-Goubert propose une série documentaire appelée Virag’INA, où elle retrace les lois et mouvements qui ont jalonné le droit des femmes tout au long du XXe siècle. Le droit de vote, la loi Veil, le MLF ou encore l’égalité professionnelle sont expliqués via  des vidéos .

    Chaque année, un thème spécifique accompagne cette journée internationale des droits des femmes. L’édition 2020 adopte le slogan suivant :  » Je suis de la Génération Égalité : Levez-vous pour les droits des femmes.  »

 

« Les pays dans lesquels les femmes sont traitées sur un pied d’égalité avec les hommes jouissent d’une meilleure croissance économique. Les entreprises qui comptent des femmes parmi leurs dirigeants affichent de meilleurs résultats. Les accords de paix qui font intervenir des femmes s’avèrent viables à plus long terme. Les parlements où siègent des femmes adoptent davantage de lois portant sur des questions sociales fondamentales comme la santé, l’éducation, la non-discrimination et les allocations familiales. Il ne fait donc pas l’ombre d’un doute que l’égalité entre les femmes et les hommes est un avantage pour tous. »

Auteur : M. Ban Ki-moon , Secrétaire général des Nations Unies.

N.B: Y a – t- il une journée internationale de l’homme ? lol

______________________________________________

 

____________________________________________________________

Pour conclure : Texte d’une chanson de Arno :

 ( il y a une vidéo , mais le texte est plus  » parlant  » à mon avis  :

Vous les femmes, vous le charme
Vos sourires nous attirent nous désarment
Vous les anges, adorables
Et nous sommes nous les hommes pauvres diables

Avec des milliers de roses on vous entoure
On vous aime et sans le dire on vous le prouve
On se croit très forts on pense vous connaître
On vous dit toujours, vous répondez peut-être

Vous les femmes, vous mon drame
Vous si douces, vous la source de nos larmes
Pauvres diables, que nous sommes
Vulnérables, misérables, nous les hommes

Pauvres diables, pauvres diables ….

Dès qu’un autre vous sourit on a tendance
A jouer plus ou moins bien l’indifférence
On fait tout pour se calmer puis on éclate
On est fous de jalousie et ça vous flatte

Vous les femmes vous le charme
Vos sourires nous attirent nous désarment
Pauvres diables que nous sommes
Vulnérables, misérables, nous les hommes

Pauvres diables, Pauvres diables, Pauvres diables