Ces cadeaux insolites , ( parfois d’un goût douteux ) faits aux dirigeants

Une girafe pour le roi… et ses sujets

Une girafe pour le roi… et ses sujets :

  L’histoire des relations diplomatiques entre la France et les pays étrangers est jalonnée de dons d’animaux. Le vice-roi d’Égypte Méhémet Ali a ainsi adressé une girafe à Charles X : celle-ci a débarqué à Marseille en 1826 , faisant la joie des Provençaux qui n’avaient jamais vu un tel animal. Puis, telle une star, elle a traversé la France, escortée par une foule de curieux jusqu’au Jardin des Plantes, à Paris. Si le cadeau était original, il n’était pas inédit en Europe : un Égyptien avait déjà offert une girafe au prince florentin Laurent de Médicis en 1486 !

Le cheval de Troie ? Tu parles d’un cadeau…

Le cheval de Troie ? Tu parles d’un cadeau…

    D’après L’Iliade, épopée composée vers le IXe siècle avant J.-C., les Grecs ont déposé une immense construction équestre devant la porte de Troie, pour saluer la victoire des défenseurs de cette ville qu’ils tentent de prendre depuis neuf ans. Mais des soldats se sont glissés à l’intérieur. Sitôt dans les murs, ils quittent leur cachette et massacrent les Troyens. La guerre de Troie ( dont est tiré ce fameux épisode  ) a-t-elle vraiment eu lieu ? Certains historiens pensent en effet qu’elle s’est déroulée vers le XIIe siècle avant J.-C. L’Américain Barry Strauss, auteur d’un ouvrage sur le sujet (non traduit en français), juge même que le cheval de bois a bien existé , un cadeau d’autant plus plausible que cet animal était l’emblème des Troyens. Et les Grecs, peuple marin, ont pu aisément le construire à partir d’un bateau renversé

Les cigares de la paix envoyés à Kennedy

Les cigares de la paix envoyés à Kennedy

   Le livre de deux universitaires américains,   » Back Channel to Cuba  », paru en 2015, a révélé une page de diplomatie méconnue. En mai 1961, John Kennedy , président des États- Unis depuis moins de six mois, reçoit une boîte de cigares. Il s’agit d’un cadeau secret de Che Guevara , qui dirige Cuba avec Fidel Castro, ennemi juré des Américains. Kennedy est friand de cigares, mais il goûte sans doute encore davantage la note manuscrite jointe : Guevara y fait plusieurs propositions d’ordre diplomatique (comme l’indemnisation des biens nationalisés depuis la révolution de 1959…). Cela ne suffira cependant pas à infléchir les relations entre les deux pays.

La reine Juliana le dit avec des fleurs

La reine Juliana le dit avec des fleurs :

    Juliana avait de la mémoire. En 1945, celle qui n’est encore que princesse des Pays-Bas envoie au Canada 100 000 bulbes de tulipes . Ce cadeau honore la mémoire des 7 600 soldats canadiens morts au combat sur le territoire néerlandais, entre l’hiver 1944 et le printemps 1945. Mais c’est aussi un geste personnel : Juliana veut rendre hommage à l’hospitalité canadienne, dont elle a profité lorsqu’elle a fui son pays sous occupation nazie, en 1940. Au cours de ses cinq années d’exil, la princesse a donné naissance à sa troisième fille, Margriet. Et la chambre de l’hôpital d’Ottawa où l’enfant est née a été déclarée, le temps de l’accouchement,  » territoire hollandais  » par le gouvernement canadien. Un subterfuge qui a permis à Margriet de ne recevoir que la nationalité néerlandaise et de préserver ses droits de succession au trône. Sa mère avait donc quelques raisons de remercier ses hôtes !

Un obélisque, d’accord, mais pas deux !

Un obélisque, d’accord, mais pas deux !

   Méhémet Ali était décidément un souverain généreux. Après avoir offert une girafe à Charles X, il lui donne en 1829 deux obélisques du temple de Louxor. Le vice-roi d’Égypte ne saurait mieux tomber : Paris jalouse Rome qui arbore 12 obélisques égyptiens. Mais le cadeau est encombrant : chaque monolithe pèse 230 tonnes. Finalement, un seul parviendra en France, après un voyage de plus de trois ans. L’obélisque sera installé place de la Concorde , à Paris, le 25 octobre 1836 ( bien après la chute de Charles ) …

Les largesses du Führer ont toujours un goût de cendre

Les largesses du Führer ont toujours un goût de cendre :

   En 1832, le fils de Napoléon 1er ( dit l’Aiglon ) , meurt à Vienne à l’âge de 21 ans des suites d’une pneumonie. À l’hiver 1940, après avoir envahi la France,  Hitler imagine rallier à sa cause le pays vaincu en lui restituant, tel un trésor national, la dépouille de Napoléon II. Celle-ci est exhumée et chargée à bord d’un train spécial en direction de Paris. Le 15 décembre, lors d’une cérémonie où l’amiral  Darlan (au centre sur la photo) représente le gouvernement français, l’Aiglon est inhumé aux Invalides. Mais ce geste ne va guère servir la cause du Reich. Saignés à blanc par les réquisitions de l’armée allemande, les Français commentent le cadeau d’Hitler par cette formule :  » Ils nous prennent le charbon , ils nous rendent les cendres  » 

Majesté, veuillez accepter ce modeste enfant

Majesté, veuillez accepter ce modeste enfant :

   Le chevalier de Boufflers, gouverneur du Sénégal, rapporte au cours de l’année 1786 des présents qui font fureur auprès des aristocrates : des enfants noirs. Il en remet ainsi trois à des dames de la cour, avant d’en offrir un à la reine elle-même.      Sitôt arrivé à Versailles, le garçon de 5 ans est baptisé sous le nom de Jean Amilcar. Après les événements de 1789, qui contraignent la famille royale à s’installer à Paris, et jusqu’à son exécution, Marie -Antoinette continuera à verser une pension à un bourgeois versaillais, pour qu’il prenne soin de l’enfant. Jean Amilcar mourra précocement, à l’âge de 14 ans, en 1796, trois ans après la souveraine.

Les joyeuses Pâques de la tsarine

Les joyeuses Pâques de la tsarine :

  Pâques 1885. Maria, princesse danoise devenue par son mariage tsarine de Russie, a le mal du pays. Le tsar Alexandre III lui présente alors un œuf, non pas en chocolat, mais en platine et en or, garni de rubis, créé par le joaillier Fabergé. Le cadeau plaît tant à l’impératrice que l’orfèvre se verra commander, par les tsars qui se succéderont, un nouvel œuf pour chaque fête de Pâques  comme celui-ci, cadeau de Nicolas II à son épouse en 1903. Jusqu’à ce que la révolution de 1917 mette fin à cette charmante mais onéreuse coutume.

Le Taj Mahal : un palais qui n’excuse pas tout

Le Taj Mahal : un palais qui n’excuse pas tout :

    Peu après la mort de sa bien-aimée, en 1631, l’empereur moghol Shah Jahan décide de lui ériger un mausolée à la hauteur de sa beauté en guise de cadeau posthume. C’est ainsi que naît le Taj Mahal, dont la construction prendra dix-neuf ans. Le comble de l’amour ? Oui et non : une écrivaine et photographe indienne, Rita Banerji, explique que la défunte, la princesse Mumtaz Mahal, a été fiancée à l’âge de 14 ans et qu’elle est morte en couches après 14 grossesses. Sans compter que son mari qui l’aimait tant avait tout de même un harem de 2 000 femmes !!…

Camarade ? !

      Ici  » Camarade  » , n’implique pas que je vais écrire quelque chose sur les amis,copains etc…. 

  Non : Camarade est une ville , avec un drôle de nom ( ce qui m’a amené à chercher quelque chose sur cette commune de l’Ariège ) : En effet , j’ai lu que  » Camarade  » est l’une des communes les plus étendues de l’Ariège , arrosée par un ruisseau affluent de l’ Arize . Ses habitants ne portent donc pas le nom Copains, ni Camarades  lol , mais les  » Camareux  » .. Les deux noms ( Camarade et Camareux ) sont formés à partir du latin  » camara  » qui signifie  » chambre ….Le dolmen Résultat d’images pour dolmen de camarade ariège qui se trouve sur la commune ou..les grottes proches sont certainement à l’origine de ce nom ……

_______________________________________

Photos :

Résultat d’images pour Camarade ,Arièges , images , photos de la villeRésultat d’images pour Camarade ,Arièges , images , photos de la villeRésultat d’images pour Camarade ,Arièges , images , photos de la villeetc…..

klik , à ce soir peut-être …..