La santé c’est la fortune…..

L’infortune du pauvre est le fait du hasard ,

Mais il a pour acquis ce qui s’offre aux regards ,

Les plus beaux magasins dont tous les feux scintillent 

N’ont d’effet sur lui que pour ses yeux qui brillent .

 

Il n’aura pas d’habits tout garnis de trésors ,

Ni de plats succulents pour offrir à son corps 

Son destin est de vivre où règnent les misères ,

Au milieu de la ruine où se font les chimères .

mendiant

 

Se coucher et rêver qu’il est dans le confort ,

Son pouvoir d’achat vient d’un grand coffre-fort ,

Qu’il peut tout acquérir aux besoins de sa vie ,

Peut offrir à ses amis ce dont ils ont envie .

 

Mais le réveil est là , le rêve est terminé ,

Et il lui faut revenir à la réalité…….

Sa chance en son malheur ? L’amitié est fidèle ,

Il sait s’en contenter et veut rester près d’elle ………

 

Mais où sont ses amis au réveil ? 

25 juillet 1794 ………..

Commentaires bloqués car que pour moi !

 

  Exécution des poètes André Chénier et Jean-Antoine Roucher

 

    André Chénier naquit  sous le ciel  » inspirateur de la Grèce  » pour la poésie  : on disait  qu’il puisa, dans  »le sein d’une Grecque  », son amour pour la  » Muse antique  ». On s’étonnait que ses chants, pleins de grâce et de langueur, de fraîcheur et de naïveté, antiques par la pensée, antiques par la forme, soient modulés dans une langue vulgaire. Ils parlent au cœur, ils sonnent à l’oreille, comme les écrits de Virgile entr’autres .

André Chénier (1762-1794) :
  Andre-Chenier

 

    Il mûrissait ses talents par la méditation, nourrissait ses facultés par l’étude, et préparait, dans une innocente et mystérieuse obscurité, son glorieux avenir…. Quand tout-à-coup les orages révolutionnaires vinrent troubler ses rêves d’espérance.  » Tous les nobles sentiments ayant place l’ âme d’un vrai poète  ».

  André applaudit et s’associa à la régénération du peuple ; lorsque la révolution fut devenue impure et sanglante, Chénier, dans une vertueuse et patriotique indignation, éleva sa jeune et brillante voix ; il chanta l’héroïque Corday, s’offrit à défendre Louis XVI, et tonna contre Robespierre et Collot-d’Herbois : Chénier fut alors  jeté dans les fers.
   En même temps et non loin de lui, mais dans une autre prison , son ami Jean-Antoine Roucher étudiait, insouciant et tranquille ; Roucher était un poète fier, hardi et passionné, surtout pour la poésie. Quelques pièces fugitives et son grand ouvrage des Mois, , fondent solidement sa réputation littéraire.

     Mais il fut encore plus philosophe et citoyen : l’époque où il vécut arrachait tout homme consciencieux à ses goûts, à ses plaisirs, pour l’asservir à ses devoirs. Roucher remplit courageusement les siens : comme Chénier, il salua avec transport notre  » glorieuse ère nouvelle  » ; comme Chénier, il s’éleva contre ses excès et ses crimes ; comme Chénier, il fut jeté dans les cachots : et là, tous deux, rendus ainsi à eux-mêmes, à la liberté, à leur amour de l’étude, oubliaient, dans leurs travaux, et la prison et les fers suspendus sur leur tête !

 Jean-Antoine Roucher (1745-1794)

Roucher
   Deux jours avant le 9 thermidor (27 juillet 1794) marquant la chute de Robespierre et la fin de la Terreur, Chénier monta, à huit heures du matin, sur la charrette des criminels. Dans ces instants où l’amitié n’est jamais plus vivement réclamée, où l’on sent le besoin d’épancher ce cœur qui va cesser de battre, le malheureux jeune homme (il avait 31 ans) ne pouvait ni rien recueillir, ni rien exprimer des affections qu’il laissait après lui. Peut-être il regardait avec un désespoir stérile ses pâles compagnons de mort : pas un qu’il connût ! A peine connaisait-il, dans les trente-huit victimes qui l’accompagnaient, les noms de Montalembert, de Montmorency, de Trenck et de ce généreux Loiserolles qui s’empressait de mourir pour sauver un fils. Mais aucun d’eux n’était dans le secret de son âme ; cet esprit qui entendait sa pensée, ce cœur parent du sien, comme a dit le poète, Chénier l’appelait peut-être et frémissait de son vœu…, quand tout-à-coup s’ouvrent les portes d’un cachot fermé depuis six mois, et l’on place à ses côtés, sur le premier banc du char fatal, son ami, son émule, le  »  peintre des Mois  », le brillant, l’infortuné Roucher.
Que de regrets ils exprimèrent l’un et l’autre !
   » Vous, disait Chénier, le plus irréprochable de nos citoyens, un père, un époux adoré ! c’est vous qu’on sacrifie !  »
   » Vous, répliquait Roucher, vous, vertueux jeune homme, on vous mène à la mort, brillant de génie et d’espérance  »
— Je n’ai rien fait pour la postérité, répondit Chénier ; puis, en se frappant le front, on l’entendit ajouter : Pourtant j’avais quelque chose là !
   C’était la muse, dit Chateaubriand, qui lui révélait son talent au moment de la mort. Arrivés au pied de l’échafaud, les deux poètes amis entonnèrent leur chant de mort… ; c’étaient quelques vers de Racine, la première scène d’Andromaque. Oui, disait Chénier…
Oui, puisque je retrouve un ami si fidèle,
Ma fortune va prendre une face nouvelle,
Et déjà son courroux semble s’être adouci,
Depuis qu’elle a pris soin de nous rejoindre ici.

Un poême de A.Chénier :

Bel astre de Vénus

Bel astre de Vénus, de son front délicat
Puisque Diane encor voile le doux éclat,
Jusques à ce tilleul, au pied de la colline,
Prête à mes pas secrets ta lumière divine.
Je ne vais point tenter de nocturnes larcins,
Ni tendre aux voyageurs des pièges assassins.
J’aime : je vais trouver des ardeurs mutuelles,
Une nymphe adorée, et belle entre les belles,
Comme, parmi les feux que Diane conduit,
Brillent tes feux si purs, ornement de la nuit.

Remède contre tous les conflits ??

Utopie en ce jour commémorant la fin d’une guerre parmi tant d’autres  ….

 

Les paroles:

Un peu d’amour ou d’amitié

Toi qui es seul et qui réclames
Un peu d’amour et d’amitié
Un peu de chaleur pour ton âme
Pour toi tout seul je veux chanter

Le transistor sera complice
D’un secret entre toi et moi
Et sur les ondes je me glisse
Pour t’apporter un peu de joie

Toi dans ton bateau sur la mer
Toi dans ton village lointain
T’as un problème insurmontable?
Tiens, pose-le là, sur la table

Laisse passer, laisse passer
Et le temps et le temps et le temps et le temps et le temps
Te le règlera
Okay, okay ….bien

Je ne veux pas que tu regrettes
Les soleils que tu as ratés
Je te promets des soirs de fête
Ah, mais ceux-là, faut pas les louper
Et toi ta chambre c’est comme une île
Où tu as dû souvent pleurer
Autour de toi il y a la ville –
Prends ton manteau, on va trinquer

Trinquer aux marins sur la mer
Aux gars du village lointain
à tous leurs problèmes insurmontables
Tiens, pose-les là, sur la table

Laisse crever, laisse crever
Et le temps et le temps et le temps et le temps et le temps
Nous les règlera
Okay, okay… bien

Amour …..Amitié ….

Amour

L’amour nous brûle et nous tourmente,
Souvent il cause des remords ;
L’amitié douce et consolante
De l’amour répare les torts ;

L’un est plus malin qu’on ne pense,
L’autre est sans fard et sans détour ;
Pour la franchise et la constance,
L’amitié passe avant l’amour.

Au plaisir l’amour nous engage,
Dans le printemps il nous séduit ;
Nous croyons fixer le volage,
Quand vient l’hiver, l’amour s’enfuit ;

Sur l’amitié, dans sa vieillesse,
Le sage est encore appuyé ;
Il se dit, loin de sa maîtresse,
L’amour passe avant l’amitié !

La vie, hélas ! n’est qu’un passage
Et tout doit passer à son tour ;
Se passer d’aimer n’est pas sage,
Passons quelques torts à l’amour ;

Que nos amis, que notre amie,
Partagent nos ans par moitié ;
Nous passerons gaiement la vie
Entre l’amour et l’amitié. 

amitié

La richesse ………

La vraie richesse

J’ai remarqué un truc bizarre :

  Lors qu’on vous parle d’un ami vous commencez par demander « Et il fait quoi comme profession ? » Pas ce qu’il est, mais ce qu’il fait .C’est  quasiment  une obsession …

   Evidemment ce n’est pas pour rien

  Si vous vous demandez cela :Y a les péquenots et les gens biens .C’est le boulot qui le classera dans telle ou telle catégorie ; peu importent ses qualités

   Ce n’est pas pour ça qu’il sera choisi :C’est uniquement son métier qui décidera si oui ou non il aura assez de « pépètes  » .

  Si  aura assez de pouvoir pour faire partie de la  » jet set  » . Sinon il ira se faire voir.

  Le pèze , le flouze, la thune, l’oseille , le fric , l’argent, les stock options : Peu importe quel est son nom , c’est lui le veau d’or sans pareil .C’est lui qui donne la puissance Quand vous êtes considéré comme un notable on vous place aux meilleures places dans les dîners se déroulant dans des palaces.

  Non ce ne sont pas des surhommes . Mais des colosses aux pieds d’argile qui sont finalement très fragiles : Derrière le notable il y a l’homme.

   La vraie richesse de quel qu’un Ce n’est pas de faire des envieux ça ne se juge pas à ses biens .Mais à la bonté dans ses yeux.

  Un vrai sourire, du fond du cœur, un vrai talent pour écouter les autres et puis sans avoir peur d’eux savoir toujours les aimer , sans les jauger sans les juger , les critiquer , les mépriser ….

   Etre un ami solide , un vrai :Celui sur qui on peut compter ça vaut toutes les richesses du monde . Mais c’est très rare malheureusement ; il y a peu de gens au monde qui savent aimer profondément ; très peu de personnes authentiques sans camouflages, sans faux semblants ,ne craignant pas les critiques .Mais qui agissent, tout simplement. Selon leur cœur et leur conscience , avec douceur, avec patience Avec bonté , avec tendresse .Sachant dispenser les caresses et les propos réconfortants.

   La vraie valeur elle vient du cœur  ! Et pas du tout de votre argent …Alors surtout n’ayez plus peur  !Vous devenez riche en aimant ça vaut vraiment le coup d’essayer . Le coup d’apprendre à être vrai Alors il faut vraiment changer votre regard et vos questions La prochaine fois vous demanderez « Est ce qu’il est réellement bon ? » Et non pas , « a t’il du pognon » ?

  Un gars méchant mais qui a  du fric , qui vous refile autant d’argent qu’il vous refile rait de coups de trique .Le supporteriez vous longtemps ?

   Mais s’il n’est pas riche à millions ,s’il vous adore et qu’il est doux qu’il est patient et qu’il est bon, Celui là sera un vrai « Doudou  » .Vaut sûrement mieux manger des nouilles devant quel qu’un qui vous adore que de se faire casser les couilles Pour bâfrer dans un plat en or.

  La vie , c’est comme dans le désert : Il faut se méfier des mirages .C’est pas toujours comme çà en a l’air …Et c’est sûr que c’est bien dommage .

   La vie c’est comme dans le désert : Faut voyager en caravane , si tu es tout seul tu te perds …Si, tu es trop riche tu te damnes . Alors, adieu et bonne route .

   Essayes d’éviter le doute , va tout droit sans te retourner .Tes erreurs sont du passé ..Qu’elles te servent pour avancer Soutenu par tous tes amis Tout ira bien allez , vas y !

Amitié insolite…………

  En 2011 ,un pêcheur brésilien , Joa Pereira de Souza  a trouvé , alors qu’il se promenait sur la plage , un manchot ; le volatile était couvert de goudron .Incapable de se mouvoir , l’oiseau serait mort sans l’intervention du pêcheur : Ce dernier l’a emmené chez lui et nourri avec du poisson , l’a nettoyé …..Quelques semaines plus tard , l’homme a ramené le manchot sur la plage où il l’avait trouvé .

  Mais le manchot a refusé de partir ! Pendant sept mois, il va rester chez son nouvel   » ami  » . Puis , un matin , alors que son plumage était entièrement renouvelé , il a disparu …..Joa ne pensait jamais le revoir , mais…..Si l’oiseau a bien rejoint sa colonie Patagonie colonie en Patagonie , il parcourt chaque année environ 8000 km pour rendre visite à son bienfaiteur brésilien ! Et personne d’autre que Joao ne peut le toucher , le câliner sur ses genoux . Le pêcheur lui donne des douches , le nourrit avec des sardines !

 Quand on lui demande d’expliquer cette relation autant unique qu’insolite , le pêcheur se contente de dire :  » J’aime ce pingouin comme si il était mon enfant , et je pense que lui m’aime aussi  » !!!

Plusieurs ornithologues du pays disent que le manchot pense que l’homme fait partie de sa famille et que Joao est aussi un pingouin …….

  

Quelques citations…..puis dormir…

« On n’a rien inventé de mieux que la bêtise pour se croire intelligent. »
Citation de Amélie Nothomb

« Ceux qui vivent sur un grand pied ont toutes les raisons du monde de se marier en grande pompe. »
Citation de Pierre Dac

 

Ma préférée :

« En se mariant, on croit cueillir un fruit savoureux, on cueille la tristesse, le souci, la discorde. »
Citation de Henri-Frédéric Amiel

« Pour un cœur blessé il n’y a pas de meilleur remède que la véritable amitié. »
Proverbe français ; Le recueil d’apophtegmes et axiomes (1855)

 

Visite chez l’ermite…

  Le 23 ( ce mercredi ) vers 10h30 / 11h00 , mon amie Annie arrivera ( Elle me l’a dit au téléphone tout à l’heure ) …..C’est bien car le mercredi , je dois toujours être dispo  pour la venue de Manu ….Possible qu’ils se  » croisent  » d’ailleurs ( je ne pense pas qu’elle le connaisse ) . J’espère qu’elle ne sera pas déçue, choquée par le  » bin’s  »   qui règne chez moi ? ….Une chose est sure : Elle va nous préparer un succulent repas ……Par contre , je ne sais pas combien de temps elle restera ? Mais çà , ce n’est pas un problème en soi ….

J’aime ma solitude , mais ces derniers temps une pointe de changement me sera bénéfique  » moralement  » je crois. 

Valable aussi pour les blogs?

   N’ouvrez pas un grand salon à vos amis, mais ayez une maison bien petite, bien simple ; et peu accourront, sans doute ; mais sur ceux-là, du moins, vous pourrez compter dans la bonne comme dans la mauvaise fortune. Car si l’utilité ne doit pas être la base de l’amitié, elle doit en découler clandestinement, sans se faire voir. Or, c’est dans les jours de détresse que l’amitié luit alors, comme un rayon vivifiant et réparateur.groupe d'amis
Citation de Louis-Auguste Martin ; Esprit moral du XIXe siècle (1855)