Souvenir………

J’ai souvent entendu ce genre de remarque :

 » Quand même , il devrait se remarier disaient ils , son fils a besoin d’une mère et lui d’une épouse   » Ils se trompaient, nous avions besoin l’un de l’autre , c’était tout  » .

Auteur : Elie Wiesel 

    Puis…..j’ai commis la funeste erreur de me marier à nouveau deux fois !  Et , évidemment  » re divorcé  » 2 fois …Par contre que Manu et moi ayons besoin l’un de l’autre et toujours vrai …..

KLIK….

…………Vrai ?????

Cette petite fille de 6 ans s’est faite embarquer par un policier pour s’être mal conduite en classe, rapporte la BBC. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, le policier a trouvé nécessaire de mettre un câble zip autour des poignets de l’enfant. La scène s’est déroulée dans une école d’Orlando, en Floride en septembre dernier. Pour s’être mal comportée en classe, la jeune fille de 6 ans s’est faite arrêter à l’école puis escorter jusqu’à la voiture de police.  » Non s’il vous plaît, laissez moi une dernière chance  » , crie-t-elle en pleure.

    Une arrestation qui a indigné les parents de l’enfant qui ont décidé de publier la vidéo de son interpellation. L’enquête interne du département de police d’Orlando a montré que le policier n’avait pas respecté le protocole. Dans cet État, les officiers de police doivent avoir l’approbation de leur supérieur pour arrêter tout enfant de moins de 12 ans. Et dans cette affaire, cela n’a pas été le cas.

Un petit sourire ?

…Sans aucun rapport avec Noël :

avion croquis

 

Un avion est sur le point de s’écraser , Il y a cinq passagers à bord mais seulement quatre  parachutes   parachute! :

Le premier passager dit :  » Je suis Messi , le meilleur joueur de foot du monde .Le foot à besoin de moi .Je ne peux pas mourir à cause de mes  » fans  »  » . Il prend le 1er parachute et saute .

Le deuxième passager , Hillary Clinton ,dit  » Je suis la femme de l’ancien président des U.S.A ,sénateur de New York , et peut-être la prochaine présidente de l’Amérique  » . Elle pend le deuxième parachute et saute .

  Le troisième  , dit :  » Je suis le chef de l’Etat français . J’ai une immense responsabilité en politique intérieure comme internationane . De plus , je suis le président le plus intelligent de toute l’histoire de mon pays. Pour mon peuple, je ne peux pas mourir  » Il prend un parachute et saute ….

  Le quatrième passager ,la pape , dit au 5ème passager , un petit écolier :  » Je suis déjà vieux . J’ai vécu toute ma   vie en bon chrétien …..Je te donne donc le dernier parachute  » …

……

……

Et le petit garçon répond :

 » Il n’y a pas de problème . Vous avez aussi un parachute …….Le président le plus intelligent de France a sauté avec mon cartable   » cartable

 

 

Le petit sourire ……

   Robert et Marthe habitent un petit appartement en banlieue parisienne. Comme ils ont envie d’un petit après-midi coquin et intime, ils demandent à leurs fils Benoît, âgé de dix ans, de prendre l’air sur le balcon et de noter les activités des voisins.

   Ils se disent qu’espionner pour un enfant de cet âge, c’est sans doute amusant pour lui , mais que pour eux en tout cas, c’est une manœuvre habile pour avoir la paix.Benoît entame vite ses commentaires éclairés à voix haute ; « Tiens Monsieur Brun promène son chien… Il y a une voiture qui prend une contravention… Les Dupont sont encore à table… Et les Martin sont visiblement en train de coucher ensemble… »

  Les parents sont bien entendus très surpris par la dernière remarque. Depuis la chambre, Robert demande aussitôt à son fiston : « Mais qu’est ce que tu racontes ? Pourquoi tu dis ça à propos des Martin ? »

Et Benoît de répondre : « Leur fils aussi, il est tout seul sur le balcon ! »

Laisser faire la police ? Sinon…..

    Vengeance ou coup de main à la police ? Un père de famille qui était allé arrêter au cours d’une opération musclée un suspect du meurtre de son fils, avant de le livrer au commissariat, a comparu vendredi devant le tribunal correctionnel de Marseille :

 » J’ai pas cherché à être un héros. J’ai pas cherché à venger mon fils . C’était pas pour ridiculiser ni la police ni la justice  », a déclaré cet homme de 49 ans, manutentionnaire de profession.

Samedi dernier, son fils un adolescent était mort poignardé lors d’une rixe dans une  » cité H L M  » de Marseille . Deux mineurs, dont un a également été blessé d’un coup de couteau, ont depuis été arrêtés et mis en examen.

Le suspect frappé et enfermé dans le coffre d’une voiture

   Le père de la victime est soupçonné d’avoir fait irruption en pleine nuit chez un troisième suspect, désigné par la rumeur et que les policiers n’avaient pas arrêté, accompagné de deux de ses amis et d’un demi-frère de l’adolescent tué. Le suspect aurait été frappé puis enfermé dans le coffre d’une voiture qui l’a transporté au commissariat. Depuis, il a été mis en examen et écroué ..,

  A la fin de leur garde à vue, le père et ses trois complices ont comparu vendredi pour  » enlèvement et séquestration  », à la demande du parquet. Mais comme le voulaient leurs avocats, les juges ont préféré renvoyer l’affaire à un juge d’instruction pour des  » investigations supplémentaires et approfondies  ».

   Au tribunal, le père de famille, qui a déjà eu affaire à la justice il y a une quinzaine d’années pour une affaire de violence avec arme et qui a fait un infarctus après le meurtre de son fils, a expliqué avoir agi  » spontanément  ».

 » On n’avait pas l’intention de le tuer  »

  Après le meurtre,  » je n’ai eu aucun appel d’un psy ou de la police. C’est comme si on avait tué un chien  », a-t-il affirmé, expliquant avoir appris par la rumeur dans quel appartement vivait un probable suspect.  » On n’avait pas l’intention de le tuer, je l’ai pris et je l’ai livré à la police. J’avais la haine mais je ne l’ai pas assassiné, je n’ai pas rendu justice moi-même.  »

   L’information judiciaire devra déterminer si le père et ses complices ont bien tenté, comme ils l’affirment, d’appeler la police pour qu’elle intervienne, avant de passer à l’action. Elle devrait également permettre une confrontation avec la petite amie du jeune qui a été livré aux policiers, qui était présente dans l’appartement et a reçu une gifle.

Sourire….

  Un petit garçon vient de se faire prendre par son papa en train de boire de l’alcool en cachette.

Le papa décide de lui faire une leçon de morale. Il  l’entraîne dans le jardin.

Il emmène un verre de whisky et un verre d’eau.

Il prend un ver de terre et le laisse tomber dans l’alcool.verre d'alcool

Puis il prend un autre ver et le laisse tomber dans l’eau. verre d'eau

Le lombric dans l’eau reste vivant alors que celui du whisky se tord sur lui-même quelques instants et meurt.

A la fin de l’expérience, le papa demande :

– Alors mon fils, quelle leçon tires-tu de ce que je viens de te montrer?

Et le petit garçon lui répond :

– Heu, ça montre que quand on boit de l’alcool, on ne risque pas d’avoir des vers…ver de terre

çà peut toujours être utile…..

  Une mère de famille a remarqué sur une photo un reflet blanc dans l’œil de sa fille de 5 ans. C’est le signe d’un rétinoblastome, une tumeur qui touche principalement les enfants.

     

    La photo était presque parfaite. Gracie Corrigan, cinq ans, affichait un large sourire, mais à y regarder de plus près, sa mère a remarqué une tâche étrange sur l’œil droit de sa fille. Inquiète, elle l’a emmenée voir le médecin. Le diagnostic tomba rapidement : ce reflet blanc dans la pupille, appelé leucocorie, était le signe d’un rétinoblastome. La petite fille avait pas moins de dix tumeurs au niveau de la rétine et du nerf optique. Elle a du subir une énucléation et une chimiothérapie. C’était en 2016. Aujourd’hui, la petite fille bénéficie d’une prothèse et mène une vie normale.

     Le rétinoblastome constitue l’une des tumeurs cancéreuses de l’enfant les plus courantes. Il se soigne particulièrement bien, à condition d’être diagnostiqué à temps. De nombreux progrès ont été réalisés ces dernières années pour tenter de préserver l’œil malade mais lorsque la tumeur menace de s’étendre, il faut retirer l’œil. Dans les pays développés, on parvient aujourd’hui à guérir 95% des enfants atteints.

 » chougner  »

   Hier ( samedi ) , alors que je passais dans le couloir , j’ai croisé une femme avec son petit garçon ( 6/7 ans ) , ce dernier pleurait ……

Et , surprise : Sa mère lui dit :  » Arrêtes de chougner , je te l’achèterais la semaine prochaine , là je n’ai pas assez d’argent  » ( je présume qu’elle parlait d’un jouet ? ) .

  Bref ma surprise venait du fait de l’entendre employer le verbe  » chougner » ….En effet , je crois bien que c’est la première fois que je l’entendais ici ……..Chez moi ( dans les Ardennes ) et dans le Nord, par contre , ce verbe est souvent utilisé : Il signifie pleurnicher , se plaindre ….Mais aussi ( surtout dans le Nord ) pleuvoir  » à fines gouttes  »

 

Déception => plainte contre le père Noël ! lol

  Le lendemain de Noël, certains adultes se précipitent sur internet pour revendre les cadeaux reçus qui ne les ont pas convaincus… En Allemagne, un petit garçon déçu par ce qu’il avait trouvé au pied du sapin, a décidé… De contacter la police !

C’est un appel pour le moins surprenant qu’ont reçu des policiers en Allemagne, le lendemain du réveillon de Noël. Un petit garçon de 9 ans, furieux déçu de ne pas avoir reçu les  cadeaux  qu’il souhaitait, a décidé de contacter le commissariat de police le plus proche, le mardi 25 décembre dernier.

Cet habitant de Zetel (Allemagne), qui était semble-t-il très en colère, a expliqué aux agents de police, que le Père Noël n’avait pas du tout respecté ses souhaits.

Probablement amusés par la situation, et n’étant pas débordés ce jour là, les policiers ont décidé de se rendre au domicile du garçon, pour « régler » ce conflit avec… le Père Noël.

« Les agents ont donc immédiatement cherché des indices et ont comparé les cadeaux avec la liste de souhaits du petit garçon. Et, en effet, les deux ne coïncidaient pas », raconte un journal allemand qui a relayé l’histoire.

Finalement, les policiers ont trouvé un moyen de calmer l’enfant, en lui expliquant que le Père Noël avait tout simplement dû confondre sa liste avec celle d’un autre enfant…